“All’antica”

En Italie, la formule all’antica, qui signifie “à la manière des anciens”, est utilisée pour qualifier des œuvres d’art de toute nature qui cherchent à reproduire les principes et le style de l’art classique et, plus particulièrement, celui de la Rome ancienne. Ces œuvres trouvent leur origine dès le XIVe siècle mais se répandent véritablement à partir du XVe.

En architecture, ce style se distingue par l’emploi abondant des ornements anciens, particulièrement ceux que l’on rencontre dans les ordres classiques, ainsi que de la symétrie. Il est basé sur une étude des monuments antiques mais aussi sur l’unique traité d’architecture qui soit parvenu de la Rome antique, le De Architectura de Vitruve.

En peinture, le retable all’antica succède au polyptyque gothique. À l’image du portique d’un temple, sa structure repose sur des colonnes surmontées de chapiteaux qui reprennent également les trois ordres grecs, surmontée d’un fronton.