Cornelio centurione

Corneille le centurion ou le centenier : centurion romain originaire de Césarée, il appartenait à la cohorte dite « italique », et était réputé pour être un homme pieux et généreux. Le Livre des Actes des Apôtres (Ac 10, 1-18) raconte très en détail le récit de sa conversion et de son baptême par l’apôtre Pierre, survenu à l’occasion d’une situation qui s’apparente à une nouvelle Pentecôte, au cours de laquelle Pierre comprend que la volonté divine qui vient de s’exprimer, marque le début de l’évangélisation des Gentils et leur admission dans la nouvelle religion puisque « Dieu est impartial [et] accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes ».

À la suite des Actes des Apôtres, la légende s’est emparée de la figure de Corneille qui, baptisé par saint Pierre lui-même, aurait été le premier évêque de Césarée avant de convertir à son tour nombre de païens parmi lesquels Demetrius, préfet de la ville, puis, peut-être, de subir le martyre.

Iconographie

À l’époque médiévale, Corneille est souvent représenté debout au pied de la croix dans la scène de la Crucifixion.