Reliquaire en argent du bras droit du Baptiste

Il s’agit du second reliquaire, exécuté au début des années 1600 par l’Opera della Metropolitana afin d’assurer la conservation de la relique du bras droit du Baptiste dans de meilleures conditions de sécurité. Le premier reliquaire [1]Voir : Francesco d’Antonio, Reliquiario del Braccio destro del Battista., réalisé environ un siècle et demi plus tôt par l’orfèvre Francesco d’Antonio, est visible au Museo dell’Opera del Duomo.

La relique est conservée depuis dans une pièce secrète, à l’intérieur de la cathédrale, renfermée dans un coffre blindé du XVe siècle. À l’intérieur du coffre réputé inviolable se trouve, outre le reliquaire, un parchemin placé dans un cylindre de plomb, qui raconte l’histoire de la relique selon une narration directement inspirée des paroles du cardinal Bessarion, l’un des grands protagonistes du contexte politique dans lequel la relique a été donnée à la ville de Sienne, promotrice de la croisade pour libérer la Grèce des Turcs. Le coffre peut encore être ouvert au moyen de deux serrures : l’une des clés est conservée par la Municipalité de Sienne (actuel propriétaire de la relique), l’autre est détenue par le Chapitre Métropolitain.

%d blogueurs aiment cette page :