‘Maestro degli Albertini’

‘Maestro degli Albertini’ (français : Maître des Albertini) : peintre anonyme actif à Sienne entre 1290 et 1320 environ ; il est considéré comme l’un des premiers émules de Duccio aux côtés, notamment, du ‘Maître de Badia a Isola’ et du ‘Maître de Città di Castello’. Ce peintre anonyme prend son nom actuel des frères Albertini, commanditaires d’un ensemble de fresques décorant la chapelle funéraire éponyme de la Collégiale de Casole d’Elsa. Il a cependant connu d’autres dénominations :

  • ’Pseudo-Gilio di Pietro’ (ou  ‘Pseudo Maestro Gilio’) : la Vierge à l’Enfant  ci-dessus (Sienne, Pinacoteca Nazionale. n°18) était à l’époque (1924) attribuée à Gilio di Pietro, peintre siennois du milieu du XIIIe siècle. Au vu de l’influence  manifeste de Duccio, Van Marle ne pouvait que réfuter cette attribution, si bien qu’il nomma le peintre ‘Pseudo-Gilio di Pietro’
  • ‘Maestro della Maestà di Londra’ : l’appellation est due à Cesare Brandi qui voyait en la Maestà de Londres son œuvre la plus significative
  • ‘Casole Fresco Master’ (‘Master of Casole Fresco’, ’Maestro delle Maestà di Casole’, ’Maître de (la Fresque de) Casole’) : dénomination que l’on doit à Stubblebine dans son importante monographie sur Duccio (1977), qui reste encore répandue, en particulier dans les pays anglo-saxons
  • ‘Maestro degli Aringhieri’ : avant la découverte de documents en 2010, on pensait que le patronyme des commanditaires était Aringhieri