Pittore senese attivo nel ultimo quarto del XIIIe s., « Presentazione al Tempio (2) : Gesù presentato al sacerdote Simeone e alla profetessa Anna »

zvCcXXQYRrSd2%iyz%S+Ig

Pittore senese attivo nel ultimo quarto del XIIIe s. (Peintre siennois actif au cours du dernier quart du XIIIe s.)

Presentazione al Tempio : Gesù presentato al sacerdote Simeone e alla profetessa Anna (Présentation au Temple : Jésus présenté au prêtre Simeon et à la prophétesse Anne)

Fresque

Provenance : In situ

Sienne, « crypte » sous la Cathédrale.

De par sa position à droite de la colonne engagée, de l’autre côté de laquelle on voit Joseph apportant un couple de tourterelles [1], ainsi que grâce aux fragments subsistants, il est possible, malgré le mauvais état de la fresque, de reconnaître la scène dans laquelle la Vierge Marie, à l’intérieur du Temple, présente l’Enfant Jésus au vieux Siméon, ou Syméon le juste, qui a attendu ce moment de tous temps, et à la prophétesse Anne, fille de Phanuel, « illustre par sa piété et vénérable […] par son grand âge. » Les indices sont assez nombreux pour ne laisser aucune place au doute quant à l’identité des figures présentent dans la scène. Parmi ces indices : le nombre de personnages (trois) dont on ne voit que le bas des manteaux, les couleurs de leurs habillements respectifs, et, dans le cas de la prophétesse Anne, le rouleau de parchemin qu’elle tient en main, comme dans toutes les représentations de cette scène [2], en guise de compensation à son silence mutique. On notera que la figure d’Anne est visible en entier dès lors que l’on se déplace vers la droite pour la voir (fig. 2, à gauche, ici, de la scène de la Fuite en Égypte qu’elle précède chronologiquement ) ; elle n’est pas endommagée par la pose des structures métalliques de soutient installées au début des années 2000.

jssqqns6rqw3geaiwvxbfw.jpg

2

La figure 3 ci-dessous permet de se faire une petite idée de l’aspect que pouvait avoir l’ensemble lors de sa création. On y aperçoit, au sommet, entre les poutrelles métalliques modernes, l’architecture caractéristique du Temple de Jérusalem, avec ses voutes gothiques, telle qu’on se la figurait à Sienne au XIIIe siècle (et plus tard encore, aux XIVe et XVe siècles).

p1h9F7l0QQKAaGdBkT5MYQ.jpg

3

[1] Dans les représentations de la Présentation de Jésus au Temple, Joseph semble toujours maintenu à l’écart. Ici, cette mise à l’écart est radicale.

[2] Voir, à titre d’exemple, la Présentation au Temple de Duccio peinte sur la prédelle de la face avant de la Maestà, à Sienne (Museo dell’Opera).