Déposition de la croix

Les Evangiles s’accordent sur le moment de la Descente de la croix : celle-ci a lieu le soir de la Crucifixion. Joseph d’Arimathie, qui a obtenu de Ponce Pilate l’autorisation d’enlever la dépouille mortelle de Jésus afin de l’inhumer, achète un linceul et se rend sur le mont Golgotha, de même que Nicodème qui, présent lui aussi selon Jean, apporte un mélange de myrrhe et d’aloès afin d’embaumer le corps du Christ.

Le nombre, en particulier celui des Saintes Femmes, et la qualité des participants à la scène demeurent hypothétiques.

I. Sources écrites de l’épisode

Voir lien ci-dessus.

II. Iconographie

Les nombreuses incertitudes liées au silence relatif des textes ont donné lieu à des variations qu’il est difficile de synthétiser. La présence de Joseph d’Arimathie, de Nicodème et de Marie, corroborée par les textes, est constante. L’exégèse et la tradition leur ajoute l’apôtre Jean, Marie Madeleine, un groupe de femmes accompagnant Marie avec ses sœurs [1]« Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le jeune et de Joses, ainsi que Salomé, qui le suivaient et le servaient lorsqu’il était en Galilée, et beaucoup d’autres femmes qui étaient aussi montées avec lui à Jérusalem. » (Mc 15, 40-41)., des serviteurs aidant à descendre le corps du Christ, une foule de fidèles restés auprès de Jésus et les deux larrons crucifiés à ses côtés.

Le corps du Christ est descendu de la croix à la force des bras des protagonistes hissés sur des échelles ou reçu dans les bras de ceux d’entre eux qui sont demeurés au pied de la croix. Dans certains cas, les personnages s’aident d’un drap pour le soutenir. La position de ce corps dépend en grande partie de l’instant de la scène. Cependant, celui-ci est généralement représenté sans souillure et tend à faire oublier les stigmates des différents supplices qui lui ont été infligés.

Notes

Notes
1 « Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le jeune et de Joses, ainsi que Salomé, qui le suivaient et le servaient lorsqu’il était en Galilée, et beaucoup d’autres femmes qui étaient aussi montées avec lui à Jérusalem. » (Mc 15, 40-41).