Benedetto da Norcia

Benoît de Nurcie (VIe s.) : frère de sainte Scolastique, fondateur de l’Ordre Bénédictin.

Iconographie

Benoît est représenté

  • tantôt jeune, tantôt âgé
  • tantôt vêtu de la coule noire, tantôt de la bure blanche (lorsque l’œuvre a été commandée par les Bénédictins réformés : Cisterciens, Camaldules, Olivétains)

Ses attributs sont

  • un tamis brisé (objet de l’un des miracles accomplis par le saint)
  • une coupe d’où s’échappe un serpent venimeux (second miracle)
  • un corbeau portant dans son bec un pain empoisonné (troisième miracle, parmi tant d’autres …)

Episodes de la vie du saint :

Ils sont si nombreux que l’on pourrait écrire des pages à leur sujet. Contentons-nous de ce qui suit [1] :

  • Benoît quitte sa maison de Nurcie en compagnie de son ancienne nourrice.
  • A Effida, il répare miraculeusement le tamis brisé de sa nourrice.
  • Après s’être séparé de sa nourrice, il s’installe dans le désert de Subiaco, à l’intérieur d’une grotte inconnue de tous, excepté de l’ermite Romano, qui vit selon la règle de Theodacus, et de qui il reçoit l’habit de moine.
  • Romano lui apporte régulièrement du pain et un repas qu’il lui fait parvenir suspendu au bout d’une corde, devant l’entrée de la grotte ; une clochette également accrochée à la corde avertit le saint que son repas est disponible.
  • Mais le diable, un beau jour, casse la clochette.
  • Dieu, sous l’apparence d’un ange, apparaît à un prêtre qui vient d’achever la préparation de son repas de Pâques et l’enjoint de le partager avec Benoît.
  • Benoît chasse d’un signe de croix un corbeau qui l’importunait.
  • Benoît surmonte la tentation en se roulant dans un buisson d’épines.
  • Il est élu abbé d’un monastère voisin.
  • […]
  • Il détruit les idoles du Mont Cassin.
  • Il fait construire de nombreux monastères.
  • […]
  • Il rencontre Totila à qui il prédit sa mort prochaine.
  • […]
  • Il ressuscite un enfant mort.
  • […]
  • Le Christ lui apparaît et lui annonce sa mort prochaine.
  • Il annonce cette mort prochaine à ses frères.
  • Ses funérailles

[1] Le visiteur qui se rendra au Monastère de Monte Oliveto Maggiore, dans la Province de Sienne, pourra suivre en image un total de trente-six épisodes de la vie de saint Benoît.