Abraham

Abraham, né Abram, ne fut nommé Abraham par Dieu qu’à l’âge de 99 ans. C’est le plus célèbre des trois Patriarches de la Bible (lui-même, Isaac et Jacob). Il est supposé être le fils de Sem et, par cette ascendance, le petit-fils de Noé. Sa femme était la belle Sara.

Iconographie

Abraham a eu une vie mouvementée, pleine de pittoresque et de tragique.  Cependant, l’art chrétien ne retient de tous les épisodes racontés dans la Bible que les faits pouvant être « interprétés comme des types ou des préfigures du Christ. » [1]

Son type iconographique s’est fixé de bonne heure dans l’art juif. Il est représenté

  • sous les traits d’un vieillard aux cheveux et à la barbe blanchis
  • portant un couteau (allusion au sacrifice de son fils)
  • sous les traits d’un roi-prêtre (en référence au pain et au vin offert par Melchisédec lors de leur rencontre, épisode biblique qui est volontiers considérée comme une préfiguration de la Cène eucharistique)

Scènes de la vie d’Abraham :

  • Séparation d’Abram et de Loth (Genèse, 13) : pour éviter des disputes entre leurs bergers, Abram et Loth (l’oncle et le neveu) décident d’un commun accord de se séparer. Loth se dirige vers Sodome avec sa femme et ses filles, Abraham demeure dans le pays de Canaan. Les bergers d’Abram représentent les bons chrétiens, ceux de Loth les hérétiques.
  • Abram quitte Canaan (Genèse, 13, 14-18) : « […] le Seigneur dit à Abram : ‘Lève les yeux et regarde, de l’endroit où tu es, vers le nord et le midi, vers l’orient et l’occident. Tout le pays que tu vois, je te le donnerai, à toi et à ta descendance, pour toujours. Je rendrai nombreuse ta descendance, autant que la poussière de la terre : si l’on pouvait compter les grains de poussière, on pourrait compter tes descendants ! Lève-toi ! Parcours le pays en long et en large : c’est à toi que je vais le donner.’ Abram déplaça son campement et alla s’établir aux chênes de Mambré, près d’Hébron ; et là, il bâtit un autel au Seigneur. »
  • Rencontre d’Abram et de Melchisédec.
  • Dieu promet à Abram une lignée aussi nombreuse que les étoiles du firmament (Genèse, 15, 2-6).
  • Sara, épouse stérile d’Abram, lui présente Agar, une esclave égyptienne ; celle-ci lui donne un fils nommé Ismaël. C’est à cette époque que Dieu modifie le nom d’Abram, qui devient Abraham (Genèse, 16).
  • Trois anges se présentent dans la tente d’Abraham ; l’un d’eux lui prédit que sa femme, malgré son âge avancé, enfantera un fils (Genèse, 18, 1-16).
  • Naissance d’Isaac (Genèse, 21). Préfiguration de la Nativité.
  • Circoncision d’Isaac (Genèse, 21, 4).
  • Abraham chasse Agar et Ismaël à la demande de Sara (Genèse, 21, 8-21).
  • Sacrifice d’Isaac. Pour éprouver Abraham, Dieu lui a demandé de sacrifier son fils unique (ce qu’il fera lui-même en la personne du Christ, son Fils). Au moment où le patriarche s’apprête à égorger son fils, un ange intervient pour l’arrêter (Genèse, 22).
  • Mort et ensevelissement d’Abraham (Genèse, 25, 9). Mort à l’âge de 175 ans, il est déposé dans la tombe par ses filsIsaac et Ismaël, aux côtés de Sara morte avant lui.

[1] Louis REAU, Iconographie …, II, 1, p. 126.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s