Dorotea

D7FF98B6-DD63-4D61-8A06-9AC6CE480995
Ambrogio Lorenzetti, « Santa Dorotea » (détail de la « Piccola Maestà »). Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Dorothée (IVe s.) : vierge martyre pendant la persécution de Dioclétien à Césarée en Cappadoce. Elle serait morte décapitée. La légende rapporte que, à l’instant de sa mort, elle converti deux jeunes apostates ainsi que Théophile, auquel un enfant descendu du ciel apporta des fruits et des fleurs devenues par la suite les attributs de la sainte.

Dorothée forme, avec Catherine d’Alexandrie, Barbara de Nicomédie et Marguerite d’Antioche, le groupe des quatre Vergines Capitales.

Iconographie

Dorothée est représentée

  • comme une jeune vierge chrétienne
  • portant
    • une couronne, à l’instar d’Elisabeth de Hongrie avec laquelle elle est souvent confondue
    • une corbeille de fleurs (des roses rouges et blanches qu’elle offre à la Vierge)
    • une branche fleurie
    • une couronne de fleurs
    • un vase de fleurs et un lys
    • des pommes du Paradis (!)

Scènes allégorique de la vie de la sainte :

  • Elle tient par la main l’Enfant Jésus qui porte lui-même une corbeille de fleurs.