Battista di Niccolò da Padova, « Monogramma del Cristo »

Battista di Niccolò da Padova (Padoue, v. 1390/1395 – Florence, 1452)

Monogramma del Cristo o di San Bernardino (Monogramme du Christ ou de saint Bernardin), 1425.

Fresque

Inscriptions :

  • (au centre) : « IHS »
  • (autour du monogramme) : « IN NOMINE JESU OMNE GENU FLECTATUR CELESTIUM TERRESTRIUM INFERNORUM » [1]

Provenance : In situ.

Sienne, Palazzo Pubblico, Salle de la Mappemonde.

Peint par Battista di Niccolò da Padova, le grand disque comporte en son centre les trois lettres du monogramme de Jésus, « IHS », symbole dont la paternité est attribuée à Bernardino degli Albizzi (1380-1444). Dans la frise qui longe le contour circulaire, s’inscrit une formule de l’apôtre Paul (voir note 1), laquelle invite les fidèles à « fléchir le genou » à la vue du nom de Jésus, ainsi que devaient très vraisemblablement le faire les auditeurs de Bernardin lorsque celui-ci tendait à bout de bras vers eux ce même monogramme à la fin de ses prêches.

Le sceau bernardinien qui accueille le visiteur pénétrant dans la salle de la Mappemonde fait écho à celui qui est frappé au centre de la façade du palais donnant sur le Campo.

Monogramme du Christ conçu par Bernardino degli Albizzi et réalisé sur la façade du Palazzo Pubblico en 1425, par Battista di Niccolò da Padova.

[1] « In nomine Jesu omne genu flectatur, coelestium, terrestrium, et infernorum[, et omnis lingua confiteatur quia Dominus noster Jesus Christus in gloria est Dei Patris.] » ([afin qu’]au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre[, et que toute langue proclame : ‘Jésus Christ est Seigneur’ à la gloire de Dieu le Père]). Lettre de saint Paul apôtre aux Philippiens (Phil. 2, 10-11).