Francesco di Bartolommeo Alfei

Francesco di Bartolommeo Alfei (Montalcino, 1421 – Sienne, après 1491) : peintre. [1]Garollo, Gottardo, Dizionario biografico universale, Milan, Ulrico Hoepli, 1907, p. 60. Comme d’autres siennois, contrairement à la plupart de leurs contemporains florentins de la Renaissance, Alfei demeure attaché à un style pictural gothique et fortement mystique.

Comme pour beaucoup de peintres moins importants de l’époque, il règne beaucoup de confusion autour de sa vie et des œuvres qui lui sont attribuées. Il n’existe en effet aucune œuvre connue qui soit documentée comme étant de sa main. Pendant de nombreuses années, il n’a été connu que par son nom, mais à la fin des années 1940, le critique d’art Roberto Longhi a commencé à remettre en question l’attribution d’une prédelle de la basilique dell’Osservanza à Sienne. Initialement, la prédelle avait été attribuée à Sassetta ou Sano di Pietro par Cesare Brandi. En 2010, des documents ont retrouvés ont semblé plaider en faveur de la reconnaissance de Sano di Pietro en tant que maître du triptyque de l’Osservanza.

Parmi les documents relatifs à Alfei recensés par Milanesi [2]Gaetano Milanesi, Documenti per la storia dell’arte senese, Volume 2, 1854, page 421. on trouve les informations suivantes :

  • En 1454, il est mentionné pour ne pas avoir terminé la peinture d’une chapelle pour Ser Lorenzo di Giusu.
  • En 1456, il est à Castel-Mozo.
  • En 1474, il est payé pour l’exécution des peintures d’un chataletto.
  • En 1483, dans le Valdichiana, il exécute quelques dessins
  • En 1488, à Sienne, alors âgé, il vit pauvrement et affligé de la goutte.

Additionally, in 1464, along with the painter, Sano di Pietro, he asks for payment for work done for the artist Antonio di Simone, to aid in completion of some paintings for Pietro Trecerchi.[4]

Other sources say he had a studio in Siena in Compagnia di Rialto e Cartagine. He worked for Pope Pius II in 1460, for the diplomat Leonardo Benvoglienti, for the Ottieri della Ciaia family and for Sinolfo di Castellottieri. In 1455 the magistrates of Siena paid Alfei for work at Monte Argentario near Orbetello; works till recently attributed to Ambrogio Lorenzetti and to Sassetta. In 1473 he may have worked in the Marche region for the papal legate, Cardinal Bartolomeo Roverella.[5]

Among works attributed to Alessi are:[6]

  • Birth of the Virgin (Museo Asciano)
  • Crucifixion and St Ambrose (Civic Museum, Siena)
  • Martyrdom of St Bartholemew (Civic Museum, Siena)
  • Madonna and child (Civic Museum, Siena)
  • Resurrection of Christ (Musée des Beaux-Arts de Dijon)
  • St Anthony Abbot at Mass (Gemaldegalerie, Berlin)

Notes

Notes
1 Garollo, Gottardo, Dizionario biografico universale, Milan, Ulrico Hoepli, 1907, p. 60.
2 Gaetano Milanesi, Documenti per la storia dell’arte senese, Volume 2, 1854, page 421.
%d blogueurs aiment cette page :