Giovanni di Paolo, « Pietro Alessandrino in trono venerato da due Angeli »

6

Gabella

Giovanni di Paolo (Sienne 1403 – 1482)

Pietro Alessandrino in trono venerato da due Angeli (Pierre d’Alexandrie assis sur un trône et vénéré par deux anges)

1440, janvier-juin

41 x 27,5 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 26

Inscription :

« QUESTA E’ L’ENTRATA E L’USCITA DELLA GENERALE CABELLA/ DEL COMUNO DI SIENA AL TEMPO DE SAVI HOMINI/ ANTONIO DI FRANCESCO SPEZIALE CAMARLEGO DI CABELLA. JACOMO/ DI MAZACORNO NADDO DI LODOVICO PICHOGLIOMINI/ GIOVANNI D’AGNOL ZENDADAIO E PIERO DI JACOMO/ UMIDO SPEZIALE. ASSEGUITORI DI CABELLA./ FRANCESCO DI LODOVICO ARRIGHI SCRIPTORE DI CABELLA./ SER FRANCESCO DI GIROLAMO LORO NOTAIO PER SEI/ MESI COMINCIATI A DI PRIMO DI GIENNAIO 1439. ET/ DA FINIRE A DI ULTIMO DI GIUGNO 1440 »

Provenance : Famille Piccolomini

Le saint patriarche d’Alexandrie fut impliqué bien malgré lui dans un épisode de l’histoire de Sienne : le 26 novembre, jour qui lui est consacré dans le calendrier des saints, coïncida en l’an 1403 avec le bannissement du Gouvernement des Douze par la Signoria dei Visconti ; le 26 novembre fut ainsi destiné à devenir une fête citadine qui tomba donc le jour de la fête où était également célébré le saint. Le choix du sujet est également lié, ici, au fait que saint Pierre d’Alexandrie est le protecteur de l’Arte degli Speziali (l’Art des pharmaciens) auquel appartenait le camarlingo et l’un des esecutori en fonction cette année-là à l’Office de la Gabella.

Les noms des familles citées dans la frise d’emblèmes sont les suivants : Anastasi, Incontri, Piccolomini, Zondadari, Umidi e Arrighi.

L’écu situé en bas à droite de la tablette est celui du notaire Francesco di Girolamo.