Giovanni Pisano

Giovanni Pisano (Pise, env. 1245/1248 – Sienne, 1318 ou un peu avant) : architecte et sculpteur italien, fils et élève de Nicola Pisano.

Architecte de renom, sculpteur de génie à l’instar de son père Nicola, il est considéré comme l’un des plus grands artistes du gothique européen. Son œuvre montre une influence du gothique français qu’il a pu connaître via les ivoires et les miniatures qui voyageaient, et du style classique pisan. Il commence son activité dans l’atelier de son père et, à la mort de Nicola, s’installe à Sienne où, en qualité de maître d’œuvre de la cathédrale, il projette la façade et en commence la réalisation (1285-96). Les statues de la façade de la cathédrale (actuellement conservées au Musée de l’Œuvre de la Cathédrale, Galerie des Statues) sont les premières œuvres, d’emblée géniales, exécutées par Giovanni.

« Pour beaucoup, surtout au XXe siècle, Giovanni Pisano a semblé préfigurer la condition de l’artiste moderne. Sculpteur génial, il a acquis une notoriété et une reconnaissance sociale dont bien peu à son époque pouvaient se vanter. Sienne, par exemple, quand elle le voulut à la tête du
chantier de construction de la cathédrale pour concevoir et mettre en place la façade de la cathédrale, l’a accueilli parmi ses citoyens et lui a accordé des privilèges absolus, comme l’immunité fiscale complète. Giovanni Boccace l’appelait « sculpteur insignis » et l’incluait – le seul sculpteur et, de surcroît, non florentin – parmi les hommes les plus dignes de mémoire, aux côtés de Dante, Giotto, Pétrarque, de notaires et de médecins célèbres. Et, néanmoins, Giovanni est resté jusqu’à la fin insatisfait : des sources écrites nous le font comprendre, qui témoignent de relations difficiles et souvent conflictuelles avec ses clients : les épigraphes qu’il a voulu sur ses œuvres les plus inventives et complexes nous le disent de manière brûlante. » [1]Roberto Bartalini, Sabina Spannocchi, « Ritratto d’artista in breve », dans Roberto Bartalini (dir.), Omaggio a Giovanni Pisano (journal d’exp. Pistoia, Palazzo Fabroni, 18 juin – 20 août 2017.), Pistoia, Bandecchi & Vivaldi, 2017.

œuvres visibles à Sienne et dans Le pays siennois
  • Statues de la façade de la cathédrale. Sienne, Musée de l’Œuvre de la Cathédrale (Galerie des Statues).

Notes

Notes
1 Roberto Bartalini, Sabina Spannocchi, « Ritratto d’artista in breve », dans Roberto Bartalini (dir.), Omaggio a Giovanni Pisano (journal d’exp. Pistoia, Palazzo Fabroni, 18 juin – 20 août 2017.), Pistoia, Bandecchi & Vivaldi, 2017.
%d blogueurs aiment cette page :