Capitano del Popolo

La charge de Capitaine du peuple a été instituée en 1252 pour défendre les intérêts du populus contre la classe dominante et donc contrebalancer le pouvoir du Podestà alors considéré comme son représentant.
Le Capitano del popolo poursuivait les coupables d’actes de violence commis par les puissants contre les gens du populus, organisait l’infanterie de la cité, convoquait et présidait les conseils du peuple et commandait l’armée en temps de guerre. Il finit ainsi par assumer un certain nombre de pouvoirs et de charges appartenant jusque-là au Podestà, et par l’égaler en dignité dans l’organisation de la Commune. Par la suite, avec la disparition des objectifs politiques initiaux, les compétences de ce magistrat diminuèrent notablement. En 1561, la réforme medicéenne ne laissa au Capitano del popolo que la seule présidence du Consistoire, réduite, cependant, à une fonction purement honorifique.

D’après : http://dati.san.beniculturali.it/SAN/produttore_SIAS_san.cat.sogP.25877

Voir : D. CIAMPOLI, Il capitano del popolo a Siena nel primo Trecento, con il rubricario dello statuto del comune di Siena del 1337, Siena 1984.