Signoria dei Petrucci (1487-1525)

Il s’agit de la seconde des parenthèses (1487-1525) dans la République de Sienne. La première est la Signoria dei Visconti.

Pandolfo Petrucci prend le pouvoir à 35 ans après un coup d’état et le conserve jusqu’à sa mort en 1512. Il prend le titre de « Defensor Libertatis » de la République. Machiavel le loue pour son pragmatisme et son habilité à nouer des alliances qui permettent à Sienne de conserver son indépendance et d’accroître sa notoriété internationale.

Ses fils, Borghese et Fabio, puis une branche cadette, restent au pouvoir jusqu’en 1525, date à laquelle ils sont renversés et contraints de quitter la cité.

Petrucci a toujours fait l’objet d’opinions tranchées et contradictoires de la part des historiens : tantôt il est qualifié de tyran, tantôt de sauveur de la République.

%d blogueurs aiment cette page :