Domenico Ghirlandaio, « Profeti »

Domenico Ghirlandaio (Florence, 1448 – 1494)

Sei Profeti (Six Prophètes), 1477-1478.

Fresque.

Inscriptions :

  • (phylactère de Habaquq) : « OPERUIT CELOS GLORIA EIUS » [1]
  • (phylactère de Jérémie) : « MALEDICTUS HOMO QUI CONFIDIT IN [HOMINE] » [2]
  • (phylactère d’Isaïe) « DEDI TE INIUCEM GENTIUM » [3]
  • (phylactère de Michée) : « EGO AUTEM AD DOMINUM MEUM ASPICIA[M] » [4]
  • (phylactère d’Ézéchiel) : « TU SIGNACULUM SIMILITUDINIS PLENUS SA[PIENTIA] » [5]
  • (phylactère de Daniel) : « ERAT COR EIUS FIDUCIUM HABENS » [6]

Provenance : In situ.

San Gimignano, Collégiale, Chapelle de Santa Fina.

Six prophètes sont représentés dans les pendentifs qui soutiennent la voûte en berceau de la chapelle. Chacune de ces figures est identifiable grâce au phylactère qui l’accompagne, sur lequel on peut lire une citation extraite du Livre de l’Ancien Testament dont il est l’auteur. C’est ainsi que l’on peut reconnaître, de gauche à droite, les prophètes Habaquq, Jérémie, Isaïe, Michée, Ézéchiel et Daniel.

[1] « [Deus ab austro veniet et Sanctus de monte Pharan semper] operuit caelos gloria eius [et laudis eius plena est terra]” ([Dieu vient de Théman, le Saint vient de la montagne de Paran], sa majesté couvre les cieux[, et sa gloire remplit la terre). Livre de Habaquq (Ha 3, 3-4).

[2] « [Haec dicit Dominus] maledictus homo qui confidit [in homine] » ([Ainsi parle l’Eternel :] Maudit soit l’homme qui se confie [dans l’homme]). Livre de Jérémie (Jr 17, 5)

[3] « Dedi te in lucem gentium [ut sis salus mea usque ad extremum terrae] » (Je t’établis pour être la lumière des nations], pour porter mon salut jusqu’aux extrémités de la terre]). Livre d’Isaïe (Es 49, 6).

[4] « […] ego autem ad Dominum aspiciam [expectabo Deum salvatorem meum audiet me Deus meus] » (Pour moi, je regarderai vers l’Eternel[, je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut ; Mon Dieu m’exaucera]). Livre de Michée (Mi 7,7).

[5] « [… et dices ei haec dicit Dominus Deus] tu signaculum similitudinis plenus sa[pientia et perfectus decore] » ([Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel :] Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sa[gesse, parfait en beauté]). Livre d’Ezéchiel (Ez 28, 12).

[6] « [Quae flens suspexit ad caelum :] erat enim cor ejus fiduciam habens [in Domino] » ([Elle leva les yeux vers le ciel,] son cœur était plein de confiance dans le Seigneur). Livre de Daniel (Da 13, 35).