Pietro di Ruffolo

Certains critiques identifient l’anonyme ‘Primo Maestro di Lecceto’, avec Pietro di Ruffolo, peintre formé sur le chantier de l’Ermitage de Lecceto, à qui l’on attribue aussi quelques peintures de l’Ermitage de San Salvatore à Lecceto (Sovicille), le San Sebastiano du Musée Corboli (Asciano), quelques fresques de l’église de Tocchi (Monticiano), ainsi que les fresques de l’église de San Giocopo e Cristoforo de Cuna.

%d blogueurs aiment cette page :