Niccolò di Ser Sozzo

Niccolò di ser Sozzo ou Niccolò di ser Sozzo Tegliacci, Niccolo di ser Sozzo di Francesco Tegliacci ou enfin, récemment, Niccolo di ser Sozzo di Stefano (Sienne, actif à partir de 1332 – 1363) : peintre et enlumineur.

Niccolò di Ser Sozzo, « Ascension in an Initial V », v. 1342–50. New-York, Metropolitan Museum, Robert Lehman Collection. [1]Cette initiale illustre l’Antienne pour la Fête de l’Ascension : « Viri [ga]lile[i quid aspicitis in caelum ?] (« Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel  ? ») Actes des Apôtres (Ac 1, 11).). À l’intérieur de l’initiale V couvert d’un fond d’or lumineux, la Vierge est flanquée de saint Pierre (à gauche) et de Paul (à droite) qui, … Poursuivre

Auteur d’un important corpus de miniatures sur parchemin et de plusieurs peintures sur panneau, reconnu généralement comme l’enlumineur le plus important à Sienne au milieu du XIVe siècle, Niccolo di Ser Sozzo demeure cependant une personnalité énigmatique. Dans un article paru en 2013 portant sur un missel enluminé attribué Niccolò, Charles R. Mark [2]Charles R. Mack, « Additions to the Œuvre of Niccolò di ser Sozzo da Siena : A Missel bifolium with two Initials », Notes in the History of Art, Vol. 33, No. 1 (Automne 2013), pp. 1-7. synthétise l’état des connaissances actuelles : « Bien que son nom n’apparaisse qu’en 1348 dans un registre communal de Sienne (« Niccolò di Ser Sozzo dipentore [sic] »), le peintre est connu pour avoir été au travail dès 1332, et ce n’est qu’en 1363 qu’il est effectivement inscrit dans le registre de la guilde des peintres de la ville [3]Il s’agit du Libro delle Arti (Livre des Arts) de Sienne. Le 15 juin de cette même année, son enterrement est enregistré dans le nécrologe de l’église de San Domenico. Ses premières peintures sont attestées à partir des années cinquante du XIVe siècle. Aucun autre document officiel relatif à Niccolò di Ser Sozzo ne concerne sa carrière artistique mais seulement sa participation active au gouvernement de Sienne. Ainsi, il n’existe aucun dossier de commande pour ses peintures et ses enluminures manuscrites et, malheureusement, Niccolò n’a inscrit son nom que deux fois sur une œuvre d’art, une fois sur une peinture sur panneau [4]La Madonna in trono col Bambino e sette Angeli, en collaboration avec le siennois Luca di Tommé. (Les deux artistes signent l’œuvre). Sienne, Pinacoteca Nazionale. et une fois sur une enluminure [5]La Vergine Assunta fra angeli e santi. Frontispice du Caleffo Bianco dell’Assunta. Sienne, Archivio di Stato.. C’est pourquoi, les attributions doivent être basées sur des comparaisons avec les quelques œuvres que le consensus scientifique lui a attribuées. On pense que la plupart de ses peintures ont été réalisées dans les années 1350, mais établir une chronologie de leur exécution est problématique. »

Parmi les nombreuses peintures sur panneau attribuées de manière fiable à Niccolò se trouve un polyptyque démembré de l’Assomption de la Vierge (San Gimignano, Pinacothèque Civique) ; la Galerie des Offices de Florence possède une Vierge et à l’Enfant ; le J. Paul Getty Museum de Los Angeles possède un fragment de l’une de ses plus grandes œuvres, représentant La Vierge et l’Enfant avec deux anges ; un autre panneau de Niccolò, représentant La Vierge à l’Enfant contre un Drap d’Honneur se trouve dans une collection privée milanaise ; la Pinacothèque de Sienne possède deux retables associés à son nom : l’un, une Vierge à l’Enfant avec deux anges et deux saints ; l’autre, un grand polyptyque de La Vierge à l’Enfant avec quatre saints, signé à la fois par Niccolò et Luca di Tommè, et daté de 1362.

Niccolò di Ser Sozzo est particulièrement remarquable pour son style finement décoratif aux formes sinueuses et délicates et aux effets chromatiques harmonieux. Ses enluminures combinent le ton raffiné et courtois des siennois au sens du volume et de la masse des florentins. Ses peintures sur panneaux, sans tout-à-fait parvenir au niveau de richesse et de préciosité des détails que l’on trouve chez Simone Martini, montrent cependant l’influence du grand peintre siennois.

Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois
Bibliographie
  • Cesare Brandi, « Niccolo di ser Sozzo Tegliacci », L’Arte, 2, 1932, pp. 222-236.
  • C. Benedictis, « Sull’attività giovanile di Niccolo Tegliacci », Paragone, 291, 1974, pp. 51-61.
  • C. Benedictis, « Per il catalogo di Niccolo Tegliacci », Paragone, 311, 1974, pp. 74-76.
  • C. Benedictis, « I Corali di San Gimignano – Le miniature di Niccolo Tegliacci », Paragone, 313, 1976, pp. 87-95.
  • C. Benedictis, « I Corali di San Gimignano – Il secondo miniatore », Paragone, 315, 1976, pp. 87-95.
  • Sherwood A. Fehm, The Collaboration of Niccolo Tegliacci and Luca di Tommè, Malibu,‎ J. Paul Getty Museum, 1973.
  • Milliken, William M. « An Illuminated Miniature by Niccolo di ser Sozzo Tegliacci », Art in America and Elsewhere, 13, no. 4 (Juin 1925), pp. 161–166.
  • Charles R. Mack, « Additions to the Œuvre of Niccolò di ser Sozzo da Siena : A Missel bifolium with two Initials », Notes in the History of Art, Vol. 33, No. 1 (Automne 2013), pp. 1-7.
  • Cesare Brandi, « Niccolò di ser Sozzo Tegliacci », L’Arte, 2 (1932), pp. 222-236.
  • Mario Bucci, « Proposte per Niccolò di ser Sozzo Tegliacci », Paragone, I05, no. 16 (1965), pp. 51-60.
  • Cristina De Benedictis, « Sull’attività giovanile di Niccolà Tegliacci », Paragone, 291 (Mai 1974), pp. 74-76.
  • Cristina De Benedictis, « I Corali di San Gimignano : le miniature di Niccolò Tegliacci », Paragone, 313 (Mars 1976), pp. 87-95.
  • Giulietta Chelazzi Dini, dans Ferdinando Bologna (dir.), Il Gotico a Siena : Miniature, pitture, oreficerie, oggetti d’arte, Florence, Centro Di, 1982.
  • William Gerdts, « An Italian Fourteenth-Century. Miniature at Newark », Art Quarterly, 19 (1956), pp. 278-281.
  • Raimond van Marle, The Development of the Italian Schools of Painting, 19 vols., 1924-1938 (repr. New York, Hacker, 1970), II, pp. 600-605.
  • William M. Milliken, « An Illuminated Miniature by Niccolò di Ser Sozzo Tegliacci », Art in America and Elsewhere, 13 (Juin I925), pp. 161-166.
  • Gordon Moran and Sonia Adorni Fineschi, « Niccolò di Ser Sozzo Tegliacci or di Stefano ? », Paragone, 321 (Nov. 1976), pp. 58-63.
  • Pia Palladino, « Niccolò di Ser Sozzo », dans Sandra Hindman, Mirella Levi D’Ancona, Pia Palladino, Maria Francesca Saffiotti (dir.), The Robert Lehman Collection, IV : Illuminations, New York, Metropolitan Museum of Art and Princeton, N.J., Princeton University Press, 1997, pp. 122-127.
  • Pia Palladino, « A Cistercian Breviary Illuminated by Niccolò di Ser Sozzo : A New Addition to the History of Sienese Manuscript Painting, », Yale University Library Gazette 81, nos. 1/2 (Oct. 2006), pp. 57-77.
  • Pia Palladino, Treasures of a Lost Art: Italian Manuscript Painting of the Middle Ages and Renaissance, New-York, Metropolitan Museum of Art and New Haven, Yale University Press, 2003, pp. 53-54.
  • Federico Zeri, « Sul problema di Niccolò di Ser Sozzo Tegliacci e Luca di Tommè », Paragone 105 (1958), pp. 3-16.

Notes

Notes
1 Cette initiale illustre l’Antienne pour la Fête de l’Ascension : « Viri [ga]lile[i quid aspicitis in caelum ?] (« Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous ainsi à regarder le ciel  ? ») Actes des Apôtres (Ac 1, 11).). À l’intérieur de l’initiale V couvert d’un fond d’or lumineux, la Vierge est flanquée de saint Pierre (à gauche) et de Paul (à droite) qui, tous deux, regardent vers la figure en buste du Christ bénissant. Cette miniature est un bon exemple de la production du peintre.
2 Charles R. Mack, « Additions to the Œuvre of Niccolò di ser Sozzo da Siena : A Missel bifolium with two Initials », Notes in the History of Art, Vol. 33, No. 1 (Automne 2013), pp. 1-7.
3 Il s’agit du Libro delle Arti (Livre des Arts) de Sienne
4 La Madonna in trono col Bambino e sette Angeli, en collaboration avec le siennois Luca di Tommé. (Les deux artistes signent l’œuvre). Sienne, Pinacoteca Nazionale.
5 La Vergine Assunta fra angeli e santi. Frontispice du Caleffo Bianco dell’Assunta. Sienne, Archivio di Stato.
%d blogueurs aiment cette page :