Anna

Anne, mère de Marie, épouse de Joachim.

Aucun texte canonique ne mentionne les parents de la Vierge Marie. L’histoire de sainte Anne, de son époux Joachim et de leur fille Marie est racontée dans le Protévangile de Jacques (IIe siècle).

La légende de sa naissance miraculeuse (elle serait née de la cuisse de Phanuel …) résulte d’une confusion avec une autre Anne, la Prophétesse.

Après le décès de Joachim, Anne se remarie deux fois : avec Cléophas (ou Clopas), frère ou demi-frère de Joseph, puis avec Salomas (ou Salomé). Anne a donc eu trois époux et une fille avec chacun d’eux, toutes trois prénommées Marie, ce qui ne facilite pas les choses :

  • La première d’entre elles est Marie, mère de Jésus.
  • De Cléophas, son second mari, Anne a enfanté Marie Cléophas (ou Jacobé). Mariée à Alphée, Marie Cléophas a eu quatre fils : Jacques le Mineur (apôtre), Joseph Barsabas (dit le Juste), Simon le Zélote (apôtre) et Jude ou Thaddée (apôtre). Tous quatre sont donc cousins germains du Christ.
  • De Salomas, Anne a enfanté Marie Salomé qui, mariée à Zébédée, a eu à son tour deux fils : Jacques le Majeur et Jean l’Evangéliste, tous deux apôtres mais également cousins germains du Christ.
Iconographie

Anne est la plupart du temps représentée sous les traits d’une femme d’un certain âge. Louis Réau [1] indique qu’elle porte un manteau de couleur verte « parce qu’elle porte en son sein l’espoir du monde et que le vert est la couleur de l’espérance. »

Épisodes de la vie de la sainte :

Ils se confondent la plupart du temps avec ceux de la naissance et de l’éducation de la Vierge Marie :

  • Mariage d’Anne et Joachim
  • Rencontre avec Joachim à la Porte Dorée
  • Naissance de la Vierge
  • Anne apprend à lire à la Vierge
  • Mort de sainte Anne

[1] REAU 1958, III, 1, p. 93.