Maniera (Maniérisme)

Le terme italien maniera signifie littéralement manière. Dans le contexte de l’art, il rend compte de la manière de faire d’un artiste au sens du style de celui-ci. En histoire de l’art, la Maniera [1]Le terme français maniériste peut donner lieu à un regrettable malentendu s’il est compris dans le sens général (et péjoratif) de maniéré, qui marque le caractère affecté et quelque peu insipide de la chose qu’il qualifie. a fini par qualifier un mouvement de la peinture, florentine, en particulier, mais pas seulement, éclos au XVIe siècle, au sein duquel le style imprimé à l’œuvre [2]Avec, dans quelques occasions, une insistance qui peut, dans sa forme ultime, devenir une forme de systématisme excessif ou privé de sens. est l’une de ses qualités les plus remarquables, jouant généralement de quelques caractéristiques visuelles très spécifiques telles que l’allongement des corps, la torsion et la tension de ces mêmes corps dans l’espace, l’usage de coloris acidulés (Pontormo, Rosso, Bronzino, Parmigianino) que Michel-Ange lui-même a exploité dans son œuvre paradigmatique, au plafond de la chapelle Sixtine.

Notes

Notes
1 Le terme français maniériste peut donner lieu à un regrettable malentendu s’il est compris dans le sens général (et péjoratif) de maniéré, qui marque le caractère affecté et quelque peu insipide de la chose qu’il qualifie.
2 Avec, dans quelques occasions, une insistance qui peut, dans sa forme ultime, devenir une forme de systématisme excessif ou privé de sens.
%d blogueurs aiment cette page :