Giovanni di Paolo, « The Descent from the Cross »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482)

The Descent from the Cross (Déposition de la croix), 1426.

Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 40,4 x 43,8 x 2 cm.

Provenance : église de San Domenico [1]A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées siennoises pendant deux siècles avant de quitter définitivement Sienne et l’Italie : Galgano Saracini, Sienne, av. 1819 (cataloguée sous le nom de Duccio di Segna) ; Comtes Chigi-Saracini, Sienne ; Luigi Grassi, Florence (date et mode d’acquisition inconnus) ; Henry Walters, Baltimore, 1911., Sienne.

Baltimore, Walters Art Gallery.

Dans cette Déposition de la croix, le point de vue est surplombant et place l’œil du spectateur au niveau du corps mort aux tonalités verdâtres que l’on s’affaire à descendre d’une croix fine et particulièrement haute. Le Christ est porté dans les bras de Joseph d’Arimathie tandis que Nicodème s’affaire encore à ôter les clous qui entravent ses pieds. La figure poignante de la Vierge s’est saisie de la main pendante de son fils et toute son attitude semble figée dans ce geste, tandis que résonne les plaintes des saintes femmes qui l’accompagnent en retrait. À droite, un groupe de pharisiens expriment leur perplexité.

Le paysage se résume à deux blocs de roches se détachant sur un fond d’or et traités selon un mode d’un archaïsme parfaitement assumé par le peintre car jugé plus apte, par la distance qu’il impose, à rendre compte du caractère sacré de la scène.

RECONSTITUTION DU POLYPTYQUE 

REGISTRE PRINCIPAL

PRÉDELLE

Notes

Notes
1 A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées siennoises pendant deux siècles avant de quitter définitivement Sienne et l’Italie : Galgano Saracini, Sienne, av. 1819 (cataloguée sous le nom de Duccio di Segna) ; Comtes Chigi-Saracini, Sienne ; Luigi Grassi, Florence (date et mode d’acquisition inconnus) ; Henry Walters, Baltimore, 1911.