Giovanni di Paolo, « Kreuzigung Christi »

Giovanni di Paolo (Sienne, vers 1400 – 1482)

Kreuzigung Christi (Crucifixion), 1426.

Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 39,5 x 55,5 cm.

Provenance : Église de San Domenico (autel Pecci), Sienne.

Altenburg (Allemagne), Lindenau Museum.

De part et d’autre du Christ crucifié, vers lequel Marie-Madeleine lève les yeux en pleurant, des femmes et des hommes se sont rassemblés. Des soldats à cheval sont postés en arrière-plan. À gauche, Marie évanouie est soutenue par des femmes en pleurs. En face d’elles se trouve Jean l’Évangéliste, dont la posture et l’expression du visage expriment une douleur blanche qui ne parvient pas à s’extérioriser. Derrière lui, un groupe de pharisiens s’est détourné de l’événement et exprime sa colère contre la peine qui a été exécutée. Deux soldats convertis à la foi – celui de gauche avec une lance est Longin – lèvent la tête vers le Christ. Il porte déjà l’auréole octogonale

Le panneau Altenburg est le compartiment central d’une prédelle, dont d’autres fragments (des scènes de la Passion du Christ) ont survécu. Propriété de la Walters Art Gallery de Baltimore, les quatre panneaux représentent la Résurrection de Lazare, le Portement de croix, la Déposition de la croix et la Mise au tombeau. La prédelle appartenait à l’autel Pecci qui se trouvait dans l’église de San Domenico, à Sienne. Il s’agit d’un polyptyque en cinq parties avec une image centrale d’une Vierge à l’Enfant avec des anges.

L’œuvre, signée par Giovanni di Paolo, est datée de 1426. Cela en fait la première peinture datée de l’artiste. Le panneau de la Madone se trouve maintenant dans l’église paroissiale de Castelnuovo Berardenga (Sienne). Les deux panneaux latéraux gauches, représentant les saints Jean-Baptiste et Dominique, sont conservés à la Pinacothèque de Sienne. Les deux panneaux de droite avec saint Paul et saint Laurent sont perdus, mais ont survécu à travers une description du 17ème siècle. Le retable montre une proximité particulière avec Taddeo di Bartolo et montre déjà le mouvement des personnages qui est caractéristique de Giovanni di Paolo.

RECONSTITUTION DU POLYPTYQUE 

Le panneau d’Altenburg est le compartiment central d’une prédelle, dont d’autres fragments essentiellement consacrés à des scènes de la Passion du Christ ont survécu. Propriété de la Walters Art Gallery Baltimore, les quatre panneaux en question représentent la Résurrection de Lazare, la Montée au Calvaire, la Déposition de la croix et la Mise au tombeau. La prédelle appartenait au polyptyque Pecci, exécuté pour la chapelle du même nom dans l’église de San Domenico, à Sienne.

REGISTRE PRINCIPAL

PRÉDELLE