Guido di Graziano, « San Pietro in trono »

San Pietro in trono.png

Guido di Graziano (documenté à Sienne entre 1278 et 1302)

San Pietro in trono ou Dossale di San Pietro (Saint Pierre assis sur un trône ou Parement d’autel de saint Pierre), vers 1280.

Tempéra sur panneau, 100,5 x 141 cm.

Inscription (panneau central) : « S[ANCTUS]. PE / TRUS »

Provenance : Église (détruite) de San Pietro in Banchi, Sienne.

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

L’auteur du retable à longtemps été considéré comme inconnu et de nombreuses hypothèses ont été avancées avant que la critique ne s’accorde sur le nom de Guido di Graziano. Quoi qu’il en soit, nous sommes face à un immense chef-d’œuvre que la génération d’artistes qui a suivi sa réalisation semble avoir particulièrement observé et étudié. Le dessin en est d’un grand raffinement et d’une lisibilité que le fond doré magnifie ; on ne peut qu’admirer également les couleurs dont la fraicheur et la délicatesse sont extrêmes.

Dans le compartiment central, saint Pierre siège sur un trône environné de deux demi figures d’anges qui l’observent au-dessus de l’arc trilobé.

De chaque côté de la figure de saint Pierre se trouvent deux séries de trois scènes dont la beauté n’a que peu à envier aux histoires, elles aussi racontées d’une manière sublime par Duccio di Buoninsegna dans la célèbrissime Maestà qui est aujourd’hui conservée au Museo dell’Opera del Duomo de Sienne. Au point que l’on peut se demander, suivant en cela certains historiens de l’art, si Duccio n’a pas examiné si attentivement ces images qu’il en arrive à exécuter, au verso de son immense retable, ce que l’on peut quasiment considérer comme une quasi réplique de la Vocation de Pierre et André du présent polyptyque.

Les scènes représentent, de droite à gauche et de haut en bas :