Gioco delle Pugna

Ce jeu populaire est né à Sienne au Moyen Âge, après l’interdiction, en novembre 1261, d’un jeu plus violent appelé Gioco dell’Elmora, et s’est poursuivi jusqu’au XVIIIe siècle. Il se déroulait principalement pendant la période du carnaval. Le concours consistait en la confrontation physique de jeunes gens appartenant aux trois Terzi de Sienne (les subdivisions administratives et militaires de la ville) et se déroulait dans la cuvette du terrain où se forme la Piazza del Campo.

Les participants combattaient à mains nues mais couvertes d’une sorte de gant fait d’osier tressé. Le but était de forcer les adversaires à sortir de l’espace délimité. Le vainqueur était couronné de laurier. Le Terzo di Città (le plus peuplé de l’époque) se battait généralement contre les deux autres (le Terzo di San Martino et le Terzo di Camollia, plus récents et donc moins peuplés). Il semble qu’il ait subi une crise en 1324, année au cours de laquelle les participants auraient commencé à lancer des pierres, avant d’en venir à une véritable bataille rangée, avec fourches et objets coupants à la clé. L’évêque de la ville dut intervenir pour rétablir l’ordre. Ce jour-là, Agnolo di Tura rapporta qu’il y eut tellement de bruit dans le Campo, que « le monde semblait bouleversé sens dessus-dessous ».

Giochi di San Giorgio, Gioco dell’Elmora

%d blogueurs aiment cette page :