Ambrogio Lorenzetti, « I Santi Benedetto, Caterina d’Alessandria, Maria Maddalena e Francesco d’Assisi »


BFDC1C6E-6075-443D-AE0D-4B10F5038D0C.jpeg

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, documenté de 1319 à 1348)

I Santi Benedetto, Caterina d’Alessandria, Maria Maddalena e Francesco d’Assisi (Les saints Benoît, Catherine d’Alexandrie, Marie Madeleine et François d’Assise), 1320 – 1330.

Tempera et or sur panneaux (quatre volets d’un polyptyque), 141 x 45 cm. (chacun).

Provenance : Autel des Mages, Duomo, Sienne.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

Les quatre panneaux proviennent d’un polyptyque dont la partie centrale est manquante et devait, compte tenu de son emplacement sur l’un des autels de la Cathédrale, représenter une scène mariale, selon le modèle élaboré grâce au Polyptyque de Sant’Ansano de la cathédrale de Sienne par Simone Martini et son beau frère Lippo Memmi [1]. Ils représentent, de gauche à droite :

  • Benoît, fondateur de l’ordre qui porte son nom. Il est reconnaissable à la bure de couleur blanche caractéristique des bénédictins et à la crosse d’abbé qu’il tient en main.
  • Catherine d’Alexandrie est vêtue d’un habit précieux et d’une couronne qui rappellent son statut de princesse.
  • Marie Madeleine est vêtue d’un vêtement rouge dont telle a rabattu, en signe de modestie, un pan sur sa tête ; elle porte le vase d’onguent qui permet toujours de l’identifier.
  • François est vêtu de l’habit marron des franciscains ; ses mains jointes mettent en évidence l’un des stigmates qu’il aurait reçu lors d’une vision ; les trois paires d’ailes rouges qui semblent voleter autour de ses mains évoquent le Christ qui lui serait apparu sous la forme d’un séraphin à six ailes lors de la stigmatisation.

Dans la cuspide au-dessus de Benoit (fig. 1) : Pierre

Dans la cuspide au-dessus de Catherine d’Alexandrie (fig. 2) : Jean l’Evangéliste

Dans la cuspide au-dessus de Marie Madeleine (fig. 3) : Jean Baptiste

Dans la cuspide au-dessus de François (fig. 4) : Paul

fullsizeoutput_20b793B9F516-6A14-4404-B738-F8E67FE0B9AF_1_201_a.jpegfullsizeoutput_20a6fullsizeoutput_20a7

1                        2                        3                        4

[1] Voir annexe : Une scénographie perdue : les cinq retables démembrés du transept de la cathédrale

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s