Giovanni di Paolo

Giovanni di Paolo ou Giovanni di Paolo di Grazia ou encore, plus rarement, Giovanni dal Poggio [1]Du nom de son village natal, Poggio, près de Sienne. (Sienne, entre 1393 et 1398 [2]Proposition de John Pope-Hennessy (1997). ou 1403 [3]Cette date semble plus communément admise. – 1482) : l’un des peintres les plus importants et les plus prolifiques parmi ceux qui furent actifs durant le troisième quart du Quattrocento. Il s’est également rendu célèbre par son talent de miniaturiste.

Il semble qu’il ait étudié avec Taddeo di Bartolo (1362-1422), mais l’influence de Gentile da Fabriano a été de la première importance pour lui. Dans l’évolution de son style, il adopta une approche de plus en plus expressive, tendant vers un pathétique lyrique et passionnant. À l’époque, ce style n’était pas considéré comme le meilleur, mais son approche expressionniste lui a valu l’attention des peintres modernes et des critiques du début du XXe siècle.

Giovanni di Paolo est parvenu « à développer son propre style, caractéristique, qui se distingue par un profond respect à l’endroit des grands maîtres siennois du siècle précédent et par une idiosyncrasie décisive envers les innovations apportées par la première Renaissance dans le rendu du clair-obscur et de la représentation picturale de l’espace tridimensionnel. Les œuvres dévotionnelles de Giovanni reflètent une capacité particulière à se mouvoir entre les extrêmes d’une beauté délicate et d’une brutalité sauvage, et se signalent toutes par leur qualité imaginative et l’intensité de leur spiritualité, ainsi que par leur caractère visionnaire. La sensibilité extrême des scènes narrative côtoie souvent une exceptionnelle pénétration psychologique vis-à-vis de la condition humaine [4]« Tra i più importanti e prolifici pittori attivi a Siena durante il secondo e terzo quarto del Quattrocento, G. sviluppò un proprio stile caratteristico, che si contraddistingue per un profondo rispetto verso l’eredità dei grandi maestri senesi del secolo precedente e per una decisa idiosincrasia verso le innovazioni portate dal primo Rinascimento nella resa del chiaroscuro e nella … Poursuivre. »

Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois

Notes

Notes
1 Du nom de son village natal, Poggio, près de Sienne.
2 Proposition de John Pope-Hennessy (1997).
3 Cette date semble plus communément admise.
4 « Tra i più importanti e prolifici pittori attivi a Siena durante il secondo e terzo quarto del Quattrocento, G. sviluppò un proprio stile caratteristico, che si contraddistingue per un profondo rispetto verso l’eredità dei grandi maestri senesi del secolo precedente e per una decisa idiosincrasia verso le innovazioni portate dal primo Rinascimento nella resa del chiaroscuro e nella rappresentazione pittorica dello spazio tridimensionale. Le opere devozionali di G. riflettono una particolare capacità di muoversi fra estremi di delicata bellezza e di bruttezza selvaggia e si segnalano tutti per le loro qualità immaginative e per l’intensa spiritualità, nonché per il loro carattere visionario. La sensibilità nelle scene narrative si affianca spesso a una eccezionale penetrazione psicologica della condizione umana ». Carolyn C. Wilson, Dizionario Biografico degli Italiani, volume 56, 2001.
%d blogueurs aiment cette page :