‘Il Sassetta’

Stefano di Giovanni, ou Stefano di Giovanni di Consolo da Cortona (Sienne ou Cortone, 1392 ? – 1450 ou 1451) : peintre, l’une des figures – la plus grande ! – de l’art siennois au Quattrocento, il est connu depuis le XVIe siècle sous le diminutif ‘Sassetta’ sans que l’on en connaisse la raison.

Les nombreux fragments du retable peint pour l’Arte della Lana de Sienne (1423 – 1424) montre l’influence sur Sassetta de l’art de Gentile da Fabriano dont on sait qu’il effectua un séjour dans la ville. Il a également été très sensible aux recherches de tri-dimensionnalité qu’il a pu observer dans l’œuvre des frères Lorenzetti, avant de se passionner, comme tous les artistes de cette époque, pour l’art de Masaccio à la Chapelle Brancacci et par ce biais, d’accéder aux expériences sur la perspective de Brunelleschi.

Sa carrière de peintre est jalonnée d’immenses et sublimes chefs-d’œuvre tels que la Madonne des Neiges (1430 – 1432) peinte pour la Cathédrale de Sienne, aujourd’hui à Florence (Offices) où le Polyptyque de l’église de San Francesco, à Sansepolcro (aujourd’hui démembré ; ses fragments réparti dans plusieurs musées).

Il semble que Sassetta soit mort après avoir pris froid sur l’échafaudage où il avait commencé à peindre le Couronnement de la Vierge de la Porta Romana, à Sienne (voir également : « La Vierge de la Porta Romana »).

Œuvres de Sassetta visibles à Sienne et dans le pays siennois