Jacopo della Quercia, Donatello, Lorenzo Ghiberti, Giovanni di Turino, « Fonte battesimale », Baptistère de San Giovanni, Sienne

Jacopo della Quercia (Sienne, v. 1374 – 1438), Donatello (Florence, 1386 – 1466), Lorenzo Ghiberti (Pelago, 1378 – Florence, 1455), Giovanni di Turino  (Sienne, v. 1385 – ap. 1455)

Fonte Battesimale (Fonts baptismaux), 1417-1430.

Marbre, bronze, émaux.

Inscriptions :

  • (sous le rebord de la margelle, en partant de l’Annonce à Zacharie et en poursuivant vers la droite, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) :
    • « S. MAR. [1]« S[ANCTUS] MAR[CUS] » (Saint Marc) : auteur du verset cité. FVIT. IOHANNES. IN DESERTO. BAPTIZANS. ET PRÆDICANS. BAPTISMVS. PÆNITENTIÆ. IN REMISSIONEM. PECCATORVM. » [2]« Fuit iohannes in deserto baptizans et praedicans baptismum paenitentiae in remissionem peccatorum » (« Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés ».). Évangile selon Marc (Mc 1, 4).
    • « S. IOHS. [3]« S[ANCTUS] IOH[ANNI]S » (Saint Jean) : auteur du verset cité. NISI. QVIS. RENATVS. FUERIT. EX ACQUA. ET SPIRITV. SANCTO. NON. POTEST. INTROIRE. REGNVM. DEI » [4]« [Respondit Jesus : Amen, amen dico tibi,] nisi quis renatus fuerit ex aqua, et Spiritu Sancto, non potest introire in regnum Dei[; quia quod natum est de carne caro est, et quod natum est de Spiritu spiritus est. Non mireris quia dixi tibi: oportet vos nasci denuo. Spiritus ubi vult spirat, et vocem ejus audis, sed nescis unde veniat, aut quo vadat: sic est omnis qui … Poursuivre
    • « S. MATHE. VANG. [5]« S[ANCTUS] MATHE[US] VANG[ELISTA]» (Saint Matthieu l’Évangéliste) : auteur du verset cité. DOCETE. OMNES. GENTES. BAPTIZANTES. EOS. IN. NOMINE. PATRIS. ET FILII. ET SPIRITV. SANCTI. » [6]« [Euntes] docete omnes gentes, baptizantes eos in nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti » (« [Allez !] faites de toutes les nations des disciples, en les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit »). Évangile selon Matthieu (Mt 28, 19). 
    • « S. MAR. [7]« S[ANCTUS] MAR[CUS] » (Saint Marc) : auteur du verset cité. QVI CRE/DERIT. ET BAPTIZATVS. FVERIT. SALVVVS. ERIT » [8]« [Euntes in mundum universum, praedicate evangelium omni creaturae, alleluia:] qui crediderit et baptizatus fuerit salvus erit, alleluia, qui vero non crediderit condemnabitur » (« [Allez par le monde entier, prêchez l’Évangile à toute créature, alléluia.] Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, alléluia : mais celui qui ne croira pas sera condamné ». … Poursuivre
    • « S. LVC. [9]« S[ANCTUS] LUC[CAS] » (Saint Luc) : auteur du verset cité. VENIT. IN. OMNEM. REGIONEM. IORDANNIS. PRÆDICANS. BAPTISMVS. PÆNITENTIÆ. IN REMISSIONEM. PECCATORVM. » [10]« […] venit in omnem regionem Iordanis praedicans baptismum paenitentiae in remissionem peccatorum » (« [Et] il alla dans tout le pays des environs du Jourdain, prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés ». Évangile selon Luc (Lc 3, 4).
  • (à la base de la margelle) :
    • «

Provenance : In situ.

Sienne, Baptistère de San Giovanni.

Selon un document enregistré par le camarlingo (trésorier) Pietro di Nofrio, l’entreprise des fonts baptismaux est confiée à Jacopo della Quercia en 1417. L’artiste s’engage, outre la direction des travaux [11]Jacopo fournit également l’essentiel du tabernacle de marbre dont l’ajout fut décidé peu après., à fournir deux des six bas-reliefs racontant des épisodes de l’Histoire du Précurseur, destinés à orner les côtés de la vasque hexagonale. La même année, les quatre autres bas-reliefs sont commandés au florentin Lorenzo Ghiberti et à l’atelier des orfèvres siennois Turino di Sano et Giovanni di Turino. L’entreprise nécessita quinze ans pour être conduite à son terme. Cependant, dans l’intervalle, Jacopo della Quercia décide de ne réaliser que l’un des deux reliefs prévus en 1417. C’est ce qui conduisit l’Opera del Duomo à solliciter Donatello, peut-être à l’instigation du très cultivé Antonio Casini, évêque de Sienne de 1409 à 1427.

LA VASQUE

Sous le rebord de la margelle courent une longue frise d’écritures en lettres majuscules sur un fond bleu. Il s’agit de plusieurs citations extraites des quatre Évangiles ayant toutes trait au sacrement du baptême célébré dans ces lieux. Autour de la vasque hexagonale, six plaques de bronze doré représentent des Épisodes de la vie du Baptiste qui sont l’œuvre de différents artistes, non des moindres. Dans les angles de l’hexagone, alternent les représentations de six Vertus représentées debout dans des niches, dans des attitudes variées et accompagnées de leurs attributs.

1
4
2
5
3
6

Les Épisodes de la vie du Baptiste sont lisibles en commençant à partir du côté orienté vers l’autel avec l’Annuncio a Zaccaria (à cet endroit, le socle comporte une saillie qui fait office de marche permettant au prêtre d’accéder à la vasque pour célébrer le rituel du baptême), puis en continuant sur la droite, dans le sens inverse de celui des aiguilles d’une montre :

  1. Jacopo della Quercia, Annuncio a Zaccaria della Nascità del Battista
    • Giovanni di Turino, Giustizia
  2. Giovanni di Turino, Nascita di San Giovanni Battista
    • Giovanni di Turino, Carità
  3. Giovanni di Turino, Predicazione del Battista
    • Giovanni di Turino, Prudenza
  4. Lorenzo Ghiberti, Battesimo di Gesù
  5. Lorenzo Ghiberti, Il Battista davanti a Erode
  6. Donatello, La testa del Battista presentata a Erode
    • Goro di Neroccio, Fortezza
Prudenza
Fede
Speranza
Fortezza

LE CIBOIRE

  • Giovanni di Turino, Madonna col Bambino
  • Jacopo della Quercia, Profeta
  • Jacopo della Quercia, Profeta
  • Jacopo della Quercia, Profeta
  • Jacopo della Quercia, Mosé
  • Jacopo della Quercia, Profeta

Quatre figures de bronze représentant des putti surmontent le ciboire. Elles étaient au nombre de six à l’origine : l’une d’elles a disparu, une seconde est aujourd’hui conservée au Bode Museum de Berlin.

  • ?, Putto (perdu)
  • Giovanni di Turino, Putto danzante
  • Giovanni di Turino, Putto con palla
  • Donatello, Putto danzante
  • Donatello, Putto con tromba
  • Donatello, Putto col tamburello (Berlin, Bode Museum)

Notes

Notes
1 « S[ANCTUS] MAR[CUS] » (Saint Marc) : auteur du verset cité.
2 « Fuit iohannes in deserto baptizans et praedicans baptismum paenitentiae in remissionem peccatorum » (« Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés ».). Évangile selon Marc (Mc 1, 4).
3 « S[ANCTUS] IOH[ANNI]S » (Saint Jean) : auteur du verset cité.
4 « [Respondit Jesus : Amen, amen dico tibi,] nisi quis renatus fuerit ex aqua, et Spiritu Sancto, non potest introire in regnum Dei[; quia quod natum est de carne caro est, et quod natum est de Spiritu spiritus est. Non mireris quia dixi tibi: oportet vos nasci denuo. Spiritus ubi vult spirat, et vocem ejus audis, sed nescis unde veniat, aut quo vadat: sic est omnis qui natus est ex spiritu] » (« [Jésus répondit : ‘En vérité, en vérité, je te le dis], si un homme ne renaît de l’eau et de l’Esprit-Saint, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu [; car ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit’] »). Évangile selon Jean (Jn 3, 5-8).
5 « S[ANCTUS] MATHE[US] VANG[ELISTA]» (Saint Matthieu l’Évangéliste) : auteur du verset cité.
6 « [Euntes] docete omnes gentes, baptizantes eos in nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti » (« [Allez !] faites de toutes les nations des disciples, en les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit »). Évangile selon Matthieu (Mt 28, 19).
7 « S[ANCTUS] MAR[CUS] » (Saint Marc) : auteur du verset cité.
8 « [Euntes in mundum universum, praedicate evangelium omni creaturae, alleluia:] qui crediderit et baptizatus fuerit salvus erit, alleluia, qui vero non crediderit condemnabitur » (« [Allez par le monde entier, prêchez l’Évangile à toute créature, alléluia.] Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, alléluia : mais celui qui ne croira pas sera condamné ». Évangile selon Marc (Mc 16, 15-16).
9 « S[ANCTUS] LUC[CAS] » (Saint Luc) : auteur du verset cité.
10 « […] venit in omnem regionem Iordanis praedicans baptismum paenitentiae in remissionem peccatorum » (« [Et] il alla dans tout le pays des environs du Jourdain, prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés ». Évangile selon Luc (Lc 3, 4).
11 Jacopo fournit également l’essentiel du tabernacle de marbre dont l’ajout fut décidé peu après.
%d blogueurs aiment cette page :