Collegiata di Santa Maria Assunta, San Gimignano

Collégiale de Santa Maria Assunta

Piazza Duomo, 8

  • Informations :
  • Se rendre à la Collégiale :
Extérieur de l’église
Intérieur de l’église

Les deux parois longues de la nef de l’église, ainsi que la contre-façade, sont entièrement recouvertes de fresques exécutées par d’illustres peintres de l’école siennoise du XIVe siècle. Ces fresques racontent des épisodes du Nouveau et de l’Ancien Testament. Sur le mur de droite, le cycle illustrant le Nouveau Testament (v. 1338-1340) est un chef-d’œuvre des frères Lippo et Federico Memmi. Sur la paroi de gauche sont racontés des épisodes de l’Ancien Testament, peints en 1367 par Bartolo di Fredi.

À l’extrémité de la nef centrale, Taddeo di Bartolo a représenté, sur la contre-façade, le Jugement Dernier encadré, sur les arches en retour, par le Paradis, à gauche, et, l’Enfer, à droite. Dans le registre immédiatement au-dessous, le Martyre de Saint Sébastien, fresque de Benozzo Gozzoli, est accompagné, sur les contreforts latéraux, de diverses figures parmi lesquelles une Assomption et plusieurs saints vénérés localement. Sur des consoles placées de part et d’autre du Saint Sébastien, deux chef-d’œuvres, l’archange Gabriel et la Vierge Marie, sculptés par Jacopo della Quercia, forment le couple des protagonistes de l’Annonciation.

A l’intérieur de la collégiale, à la croisée du transept, il est également possible d’admirer un joyau de la Renaissance, la chapelle de Santa Fina où trois célèbres artistes florentins ont travaillé de concert : l’architecte Giuliano da Maiano, le sculpteur Benedetto da Maiano et le peintre Domenico Ghirlandaio.

  • NEF CENTRALE
    • Parois : marquant la division entre les trois nefs, elles sont portées par une série d’arcs bicolores formant sept travées, elles-mêmes soutenues par de solides colonnes de pierre surmontées de chapiteaux romans.
      • Du côté de la nef central, ces parois sont ornées d’une frise exécutée par Pier Francesco Fiorentino (1474) et de douze médaillons, du même auteur, représentant les apôtres.
    • Voûtes : six des sept voûtes d’arête comportent un simple décor d’étoiles dorées sur un fond bleu.
    • Contre-façade et voûtes de la première travée
      • Voûtes de la première travée :
        • Taddeo di Bartolo, Quattro Evangelisti
      • Registre supérieur :
        • Taddeo di Bartolo, Giudizio Universale, 1393.
      • Arche gauche :
        • Taddeo di Bartolo, Paradiso, 1393.
        • Intrados de l’arche gauche :
          • Taddeo di Bartolo, Le Virtù cardinali, 1393.
      • Arche droite :
        • Taddeo di Bartolo, Inferno, 1393.
          • Intrados de l’arche droite :
            • Taddeo di Bartolo, Quattro Profeti, 1393.
      • Registre médian :
      • Pilastre gauche
      • Pilastre droit
        • Benozzo Gozzoli, Sant’Antonio Abate, 1465.
        • Benozzo Gozzoli, San Girolamo e San Bernardino, 1465.
  • TRANSEPT GAUCHE
  • ABSIDE
  • TRANSEPT DROIT