Anselmo d’Aosta

Anselme d'Aoste, également connu sous le nom d'Anselme de Canterbury ou Anselmo de Le Bec (Aoste, 1033 ou 1034 - Canterbury, 1109) : théologien, philosophe et archevêque de Canterbury, considéré parmi les plus grands représentants de la pensée médiévale chrétienne. Anselme est surtout connu pour ses arguments démontrant l'existence de Dieu ; en particulier le …

Rencontre d’Anne et Joachim à la Porte Dorée

L’episodio dell’incontro è riportato: nel Protovangelo di Giacomo 4,4, nel Vangelo dello Pseudo Matteo, III, 5; nel Libro della Natività di Maria, V, 1-2, e nel Codice Hereford ed Arundel, 14. Questi scritti parlano dell’abbraccio degli sposi ma non riportano il particolare del bacio, che è di tradizione medievale.

Scultore senese attivo nella seconda metà del Quattrocento (Urbano da Cortona ?), « Madonna col Bambino e due cherubini »

Scultore senese attivo nella seconda metà del Quattrocento (Urbano da Cortona ?) [Sculpteur siennois actif pendant la seconde moitié du XVe s. (Urbano da Cortona ?)] Madonna col Bambino e due cherubini (Madone à l’Enfant et deux chérubins), Marbre. Provenance : Tabernacle du ponte sull'Ombrone, à Buonconvento (proprieté de la Province de Sienne). Buonconvento, Museo …

VITRINE 5

Manifattura Toscana del Seicento, Pisside. Argent. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Manifattura Toscana dell'OttocentoPisside da Viatico. Argent. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Manifattura Toscana di fine Ottocento - Inizio Novecento, Teca Eucaristica Argent. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Francesco Mazzuoli, Cristo risortoManifattura Toscana della prima metà del …

VITRINE 4

Manifattura Toscana datato al 1578, Calice.Argent incisé et ciselé. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Manifattura Toscana fine Cinquecento - Inizio Seicento, Calice. Argent. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Manifattura Toscana prima metà del Seicento, Calice. Argent. Provenance : Église des Santi Vincenzo e Anastasio, Bagnaia.Manifattura Toscana della fine del …

VITRINE 3

Argentiere Toscano del Settecento, Reliquiario del Sacro Legno della Croce. Bois sculpté et doré, lame d'argent repoussé et ciselé. Provenance : Pieve de sainte Innocenza, à Piana (Buonconvento)Argentiere Romano del Settecento, Reliquiario di Santa Agnese. Bois sculpté et doré, lame d'argent repoussé et ciselé. Provenance : Pieve de sainte Innocenza, Piana (Buonconvento).Argentiere Toscano del Seicento, …

VITRINE 2

Manifattura Toscana, Coppia di Candelieri. Bronzo. Provenance : Église de San Giovanni Battista, à Campriano (Murlo).Argentiere Toscano del Seicento, CaliceArgento fuso, sbalzato e inciso. Inscriptions : « CONCEPTIO TUA 1674 » (nel nodo). Provenance : Pieve des Santi Pietro e Paolo , à Buonconvento.Manifattura Toscana del Settecento, Croce Stazionale ; en haut, Dio Padre, à gauche, San …

VITRINE 1

Argentiere Senese della fine del Cinquecento, Ostensorio. Cuivre doré. Provenance : Église de San Giovanni Battista, à Campriano (Murlo).Argentiere Senese della fine del Cinquecento, Calice. Cuivre doré et argent. Provenance : Église de San Giovanni Battista, à Campriano (Murlo).Orafo Senese della fine del Quattrocento, Turibolo. Cuivre doré, repoussé et perforé. Provenance : Église de Sant'Albano, …

Gino Chierici

Gino Chierici (Pise, 1877 – Milan, 1961) : architecte et restaurateur. En 1909, il est appelé à occuper le poste de secrétaire de la direction du département du génie civil de Florence. Au cours de cette même année 1909, Luigi Saverio Ricci le charge de concevoir sa nouvelle résidence à Buonconvento, la Villa La Rondinella. …

Bernard van Rantwyck

Bernard van Rantwyck (Nimègue, ? – documenté à Sienne de 1573 à 1596) : peintre. Œuvres visibles à Sienne Storie romane e bibliche (en collaboration avec Marcello Sparti,1573). Sienne, Palazzo della Postierla

Antonio Gregori

Antonio Gregori (Sienne, 1583 [?] - 1648) : peintre et miniaturiste. Faute d’informations relatives à sa formation, on considère qu’il s’est formé dans l’atelier de Vincenzo Rustici avant de devenir son gendre [1]Romagnoli, 1835, p. 89., mais on a également émis l'hypothèse qu'il était disciple du peintre flamand, actif dans la ville, Bernard van Rantwyck …

Notes

Notes
1 Romagnoli, 1835, p. 89.

Domenico di Bartolo

Domenico Ghezzi [1]Dans la quasi totalité des documents et profils historiques, à partir de Vasari, il est mentionné comme Domenico di Bartolo, bien que le patronyme Ghezzi soit transcrit dans le contrat de juin 1437 publié par Milanesi (MILANESI 1854, pp. 171 et suiv.). ou Domenico di Bartolo (Asciano, v. 1400 - Sienne, 1445) : …

Notes

Notes
1 Dans la quasi totalité des documents et profils historiques, à partir de Vasari, il est mentionné comme Domenico di Bartolo, bien que le patronyme Ghezzi soit transcrit dans le contrat de juin 1437 publié par Milanesi (MILANESI 1854, pp. 171 et suiv.).

Aby Warburg

Aby Warburg (1866-1929) : historien de l’art Aby M. Warburg a été un pionnier de l'étude moderne de l'art et de la culture visuelle. Avant la Première Guerre mondiale, il s'est fait un nom en tant qu'expert de l'art florentin, grâce à un nombre relativement restreint de publications qui ont néanmoins constamment offert des aperçus …

Évagre le Pontique

Évagre (Ibora, dans la province du Pont en Asie Mineure [1]Actuelle Turquie., v. 345 – ?, 399). « Brillant orateur, il fréquente aussi la cour impériale pendant le concile de Constantinople (381), qui affine le Credo en y insérant tout ce qui concerne le Saint-Esprit. À cette époque, Évagre tombe amoureux d’une femme, mariée à un …

Notes

Notes
1 Actuelle Turquie.

Acédie

Apparue au IVe siècle et associée au développement du monachisme chrétien dans le désert qui jouxte le delta du Nil, l’acédie connaît un destin extraordinaire. Faisant partie d’une première liste de huit mauvaises pensées chez Évagre le Pontique, elle se confond par la suite avec la tristesse, puis avec la paresse, qui seule apparaîtra dans …

Ancêtres du Christ ou Généalogie de Jésus

La question de la généalogie du Christ a passionné l'Église sur un plan théologique aussi longtemps que cette dernière a cru devoir insister sur les origines royales de celui en qui elle voit le Fils de Dieu, afin de l’honorer. C’est également pour des motifs du même ordre que la représentation des ancêtres du Christ …

Umbraculum

L’umbraculum (it. : ombrellone, « grand parapluie ») est une pièce historique des insignes papaux, autrefois utilisés quotidiennement pour fournir de l'ombre au pape. Également connu sous le nom de pavillon dans l'usage moderne, l'ombraculum est un symbole de l'Église catholique et de l'autorité du pape sur elle. On le trouve dans l'Église contemporaine dans …

Anneau du pêcheur

L'anneau du pêcheur, ou anneau piscatorial (en or), représente l'apôtre Pierre en pêcheur tirant son filet de poissons. Cet anneau est utilisé pour sceller les brefs, les constitutions, les décrets et les encycliques. Il est personnel à chaque pontife ; le cardinal camerlingue le brise solennellement immédiatement après la mort ou la renonciation du pape.

Oratorio dell’Arciconfraternita della Misericordia (Sant’Antonio Abate), via del Porrione

Via del Porrione. Sienne Le site actuel a été construit entre 1836 et 1838, en réunissant les oratoires de Sant'Antonio Abate et de la Madonna della Stella. Aujourd'hui encore, l'oratoire de la Confrérie de la Misericordia de Sienne se trouve sur le même site, via del Porrione à Sienne. À l'entrée de l'église se trouve …

Les flabellums

Le flabellum, du latin. : flabellum, « éventail », (plur. : flabella ou flabellums) est un grand éventail de cérémonie monté sur une hampe. Dans l'Église catholique, ces éventails faits le plus souvent de plumes d’autruches n’avaient plus pour fonction, contrairement à leur usage attesté dans l’Égypte antique, de procurer un peu de fraîcheur. Leur …

Sedia gestatoria

La sedia gestatoria (« chaise à porteurs »), véritable trône mobile porté à l’aide de brancards sur les épaules de douze hommes (les palafrenieri) en uniforme rouge [1]Jusqu’au règne de Paul VI, les palafrenieri étaient accompagnés par deux préposés portant les flabellums., sur lequel le pape était transporté en position surélevée afin d’être plus facilement …

Notes

Notes
1 Jusqu’au règne de Paul VI, les palafrenieri étaient accompagnés par deux préposés portant les flabellums.

« Operaio »

Au Moyen Âge, dans le domaine du travail de la pierre, les noms de magistri operis ou operum, ou operis lapidum ou fabricae, les lapicidae, latomi, operarii, cachent de véritables - et parfois très importants - artistes. Sculpteurs et constructeurs, auréolés du prestige lié à une tradition transmise de père en fils, et après avoir …

Francesco Camilliani, « Stemma mediceo »

Francesco Camilliani (Florence, avant 1530 - 1586) Stemma mediceo (Blason médicéen) Sienne, Forteresse de Santa Barbara. ((Francesco Camilliani ou della Camilla (Florence, avant 1530 - 1586) : sculpteur et architecte, il commença à étudier la sculpture, selon le témoignage de Vasari, avec Baccio Bandinelli. Il est particulièrement célèbre pour la construction de la monumentale Fontana …

La férule

La férule en forme de croix est le bâton liturgique réservé au pape seul. Le pape ne porte pas la crosse des évêques. Au début de son pontificat, Benoît XVI avait repris la férule « moderne » du pape Jean-Paul II avant de réutiliser par la suite un modèle plus traditionnel.

Le camauro

Il s'agit d’un bonnet rouge bordé d'hermine. Il n’était plus porté par les pontifes depuis Clément XIV au XVIIIe siècle, sinon sur leur lit de mort. Cependant Jean XXIII semble l’avoir porté épisodiquement et depuis, Benoît XVI en a ponctuellement réintroduit l’usage. Le pape François, son successeur actuel, l’a une nouvelle fois abandonné.

Le manteau rouge

Depuis l’antiquité, le manteau rouge est un signe impérial. Dans l’Eglise le rouge est la couleur des martyrs, des témoins du Christ. Le manteau du pape est un grande pèlerine doublée d’un camail et exprime la fonction de témoin du Christ.

La mosette

La mosette, ou camail [1]Courte pèlerine, boutonnée sur le devant que les ecclésiastiques portent sur la soutane. Elle est de couleur rouge pour les cardinaux, violette pour les évêques et noire avec un liseré violet pour les chanoines. fermé sur la poitrine. Lorsqu’il n’est pas dans une célébration liturgique, le pape revêt la mosette pour …

Notes

Notes
1 Courte pèlerine, boutonnée sur le devant que les ecclésiastiques portent sur la soutane. Elle est de couleur rouge pour les cardinaux, violette pour les évêques et noire avec un liseré violet pour les chanoines.

La soutane blanche

La soutane blanche n’est pas l’habit porté historiquement par les papes depuis les origines. [1]La soutane blanche n’est pas non plus un attribut exclusif du pape. En effet, dans les pays chauds, beaucoup d’évêques portent également une soutane blanche. Comme pour les cardinaux, la couleur de leur vêtement a longtemps été le rouge. Ce n’est …

Notes

Notes
1 La soutane blanche n’est pas non plus un attribut exclusif du pape. En effet, dans les pays chauds, beaucoup d’évêques portent également une soutane blanche.

Taddeo di Bartolo, « Crucifixion »

Taddeo di Bartolo (Sienne, entre 1362 et 1363 – 1422) Crucifixion, (?). Tempéra et or sur panneau, 33 x 68 cm (surface peinte, sans encadrement). Provenance : œuvre présente en Angleterre en 1857 (John Rushout, second Baron Northwick, Thirlestane House, Cheltenham) ; ancienne Collection Robert Langton Douglas, Londres, 1924 ; vendue par Langton Douglas à …

Taddeo di Bartolo, « Saints Cosmas and Damian awaiting decapitation »

Taddeo di Bartolo (Sienne, v. 1362 – 1422) Saints Cosmas and Damian awaiting decapitation (Saints Côme et Damien dans l’attente de leur décapitation), 1409. Tempéra sur panneau, 29,2 x 38,1 cm. Provenance : Marché de l’art new-yorkais (Christie’s, New-York, Renaissance, 30 janvier 2013, lot 103). Selon Gail Solberg, ce panneau de la prédelle pourrait avoir été séparé …

Le flanc droit de la Cathédrale de Santa Maria Assunta

1. Agostino Marcucci (Sienne, documenté de 1576 à 1626), « La processione del Corpus Domini esce dalla Cattedrale », début du XVII s. Détail montrant, sur la droite, l’ancien palais épiscopal que rien ne séparait du flanc droit de la Cathédrale, et le palais du gouverneur administrant la ville au nom des Médicis. 2. Francesco Periccioli (Siena …

Le flanc gauche de la Cathédrale de Santa Maria Assunta

Francesco Periccioli (Siena [?]) ?, « Veduta dell'antico Palazzo Arcivescovile prima del 1662 ». Penna a inchiostro marrone, acquerello grigio su carta bianca, 42,8 x 56,8 cm. Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana. Agostino Marcucci (Sienne, documenté de 1576 à 1626), « La processione del Corpus Domini esce dalla Cattedrale », début du XVII s. Détail montrant, sur la …

Urbano da Cortona, « Bas-reliefs de l’ancien autel dédié à la Madonna delle Grazie »

Pietro di Francesco Orioli (Siena 1458-1496), « Offerta delle chiavi della città alla Madonna del Voto », 1483.Détail d’une tablette de la Gabelle, Sienne, Archivio di Stato, Gabella n. 41. Urbano da Cortona, Cacciata di Gioacchino dal tempioUrbano da Cortona, Annuncio della nascita della Vergine a GioacchinoUrbano da Cortona, Natività della VergineUrbano da Cortona, Ritorno della Vergine alla casa dei genitoriUrbano …

La chapelle et l’autel de la Madonna delle Grazie dans la Cathédrale de Sienne

Pietro di Francesco Orioli (Siena 1458-1496), « Offerta delle chiavi della città alla Madonna del Voto », 1483.Détail d’une tablette de la Gabelle, Sienne, Archivio di Stato, Gabella n. 41. La première chapelle ((À l’intérieur d’une église, lorsqu’il ne s’agissait pas d’une structure architecturale autonome, on appelait communément « chapelle » l’ensemble composé d’un autel et de la niche …

Taddeo di Bartolo, Polyptyque de San Domenico, à Gubbio

Hypothèse de reconstitution du polyptyque : composition de Dóra Sallay et Gergely Buzàs, spécifications de Gail Solberg, dans Gail E. Solberg (sous la direction de), Taddeo di Bartolo (catalogo della mostra. Perugia, galleria Nazionale dell’Umbria, 7 mars – 7 juin 2020). Cinisello Balsamo (Milano), Silvana Editoriale, 2020, p. 293. Taddeo di Bartolo (Asciano, v. 1363 – Sienne, …

Métropolitain

Dans le langage religieux de l'Église d'Occident, le terme métropolitain désigne l’archevêque assurant un rôle de coordination entre les évêques titulaires des sièges épiscopaux qui composent la province ecclésiastique. Par extension, il qualifie aussi le chapitre ainsi que l’église de l’archidiocèse [1]L’archidiocèse est la juridiction ecclésiastique de l’archevêque. concerné.

Notes

Notes
1 L’archidiocèse est la juridiction ecclésiastique de l’archevêque.

Rote

Tribunal ordinaire du Saint-Siège, de compétence universelle, mais instruisant le plus souvent les demandes d'annulation de mariage. Ce tribunal doit son nom à la salle circulaire où se réunissaient les « auditeurs des causes du Sacré Palais apostolique » (auditores causarum curiae domini papae) assistant le pape pour juger les causes portées devant lui ou, de façon plus …

Lorenzo Vecchietta, « Il papa Pio II benedicente, tra il vescovo Antonio Piccolomini e il canonico Bartolomeo Benvoglienti »

Lorenzo Vecchietta (Sienne [1]On a longtemps pensé que Lorenzo Vecchietta était né à Castiglione d’Orcia, avant que les découvertes effectuées dans les archives par l’historien de l’art florentin Carlo del Bravo, en 1970 (voir : Carlo Del Bravo, Scultura senese del Quattrocento, Florence, Edam, 1970), ne viennent corriger l’information., 1410 - 1480). Il papa Pio II …

Notes

Notes
1 On a longtemps pensé que Lorenzo Vecchietta était né à Castiglione d’Orcia, avant que les découvertes effectuées dans les archives par l’historien de l’art florentin Carlo del Bravo, en 1970 (voir : Carlo Del Bravo, Scultura senese del Quattrocento, Florence, Edam, 1970), ne viennent corriger l’information.

Alessandro Casolani, « Compianto della Vergine sul Cristo morto »

Alessandro Casolani (Mensano, 1552 – Siena, 1607) Compianto della Vergine sul Cristo morto (Lamentation de la Vierge sur le Christ mort), 1593. Huile sur toile, 181 x 116 cm. Provenance : Chiesa dei Santi Quirico e Giulitta, Sienne. Sienne, Palazzo Arcivescovile. Cette toile de format rectangulaire, œuvre d’Alessandro Casolani, représente la Lamentation ou Déploration sur …

Palazzo Arcivescovile

Palais archiépiscopal, Sienne. Intérieur du palais ESCALIER D’HONNEURPASSAGE D’ENTRÉECHAPELLE PRIVÉESALON D’HONNEURANTICHAMBRE DES AUDIENCESSALLE DES AUDIENCES Lorenzo Vecchietta, Il papa Pio II benedicente, tra il vescovo Antonio Piccolomini e il canonico Bartolomeo Benvoglienti

Rip Hopkins, « Cyrille and Le Déjeuner sur l’herbe »

Rip Hopkins (né à Sheffield en 1972) Cyrille and Le Déjeuner sur l’herbe, 2006. Photographie. Lyon, Galerie Le réverbère (?). En 2006, le photographe anglais Rip Hopkins participe à une commande du Musée d’Orsay qui, pour célébrer son vingtième anniversaire, a donné carte blanche à cinq membres de l'Agence Vu pour photographier les salariés du musée …

Sculpteur anonyme du IIIe s. ap. J-C, « Le jugement de Pâris »

Sculpteur anonyme du IIIe s. ap. J-C, avec additions du XVIe s. Le jugement de Pâris, v. 200 ap. J-C. Bas-relief de marbre, 90 x 230 cm. Rome, Villa Médicis.  Ce bas-relief hellénistique a été sculpté vers le 3ème siècle après J-C pour être intégré sur la face avant d'un sarcophage romain. Il est, depuis …

Edouard Manet, « Le déjeuner sur l’herbe »

Edouard Manet (Paris, 1832 - 1883) Le déjeuner sur l’herbe (Le Bain [1]D’une manière parfaitement explicite, qui est aussi une forme de réponse à l’hypocrisie générale ayant abouti au refus initial de son œuvre par le Salon des … Refusés, Manet appelait lui-même familièrement sa toile La partie carrée.), 1862-1863. Huile sur toile, 208 x 264 cm. …

Notes

Notes
1 D’une manière parfaitement explicite, qui est aussi une forme de réponse à l’hypocrisie générale ayant abouti au refus initial de son œuvre par le Salon des … Refusés, Manet appelait lui-même familièrement sa toile La partie carrée.

Dessinateur français du XVIIe s. (copie d’après Raffaello Santi, dit Raphaël), « Jugement de Pâris »

Dessinateur français du XVIIe s. (copie d’après Raffaello Santi, dit Raphaël) Jugement de Pâris, XVIIe s. Copie, par un artiste du XVIIe siècle, de la composition gravée de Marcantonio Raimondi, d’après un dessin perdu de Raphaël. Dessin à la pierre noire, camaïeu de rouge et rehauts de blanc sur papier huilé, collé en plein, 302 …

Marcantonio Raimoni (d’après Raphaël), « Giudizio di Paride »

Marcantonio Raimondi (Argine, Bologne, v. 1480. – 1534), d’après Raphaël. Giudizio di Paride (Jugement de Pâris), v. 1513-1515. Eau-forte et burin, bulino, 295 x 443 mm. Inscriptions :  (dans une tablette visible dans l’angle inférieur gauche) : « SORDENT PRAE FORMA / INGENIVM . VIRTVS . / REGNA AVRVM » ((« Sordent prae forma ingenium virtus regna aurum » …

Baldassare Peruzzi, « Giudizio di Paride »

Baldassare Peruzzi (Ancaiano [Sovicille], 1481 – Rome, 1536) Giudizio di Paride (Jugement de Pâris), v. 1525-1530. Fresque, Provenance : In situ. Belcaro (Sienne), Château de Belcaro, voûte du salon. La fresque représente la scène du Jugement de Pâris : selon la mythologie grecque, au milieu du festin des dieux lors des noces de Pelée et Thétis auquel elle n’a …

Corbeau

En architecture, le corbeau est un élément taillé d’une seule pièce dans le bois ou dans la pierre, et intégré en saillie du nu d'un mur au moment de la construction. Le corbeau est utilisé pour supporter un élément en surplomb de la façade (ou encorbellement ((Les deux termes corbeau et encorbellement sont issus de l'ancien français corbel qui …

Carlo del Bravo

Carlo del Bravo ((San Casciano in Val di Pesa, 1935 - Florence, 2017) : formé auprès de Roberto Longhi à l'Università degli Studi di Firenze, historien de l’art et professeur dans cette discipline. Collectionneur raffiné, il a légué l’ensemble de sa collection réunissant des œuvres allant de l’Antiquité classique jusqu’au XXIe siècle au Musée des Offices (Florence).

Johann Anton Ramboux

Johann Anton Ramboux ou von Ramboux (Trèves, 1790 - Cologne, 1866) : peintre prussien d'histoire et de portrait, dessinateur et collectionneur. Il apprend les éléments de son art à Florenville, dans l’atelier d’Abraham Gilson [1]Abraham Gilson (à l'état civil : Jean-Louis Gilson (Habay-la-Vieille [Belgique], 1741 - Florenville, 1809) : moine cistercien, il consacra son existence entière à la peinture., et …

Notes

Notes
1 Abraham Gilson (à l'état civil : Jean-Louis Gilson (Habay-la-Vieille [Belgique], 1741 - Florenville, 1809) : moine cistercien, il consacra son existence entière à la peinture.

Giovanni di Paolo, « Saint John the Evangelist »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1399 et 1402 - 1482) Saint John the Evangelist (Saint Jean l’Évangéliste), Fragment (cimaise) d’un polyptyque, tempéra sur panneau, 76,3 x 33,7 cm (sans le cadre moderne). Provenance : Collection Ramboux (dispersée en 1867) ; auparavant ? Amsterdam, Stichting Collectie P. en N. de Boer.

Giovanni di Paolo, « Saint Luke »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1399 et 1402 - 1482) Saint Luke (Saint Luc), Provenance : Collection Ramboux (dispersée en 1867) ; auparavant ? Fragment (cimaise) d’un polyptyque, tempéra sur panneau, 55,9 x 34,3 cm. Seattle, Seattle Art Museum, Samuel Kress Collection.

Giovanni di Paolo, « San Marco Evangelista »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1399 et 1402 - 1482) San Marco Evangelista (Saint Marc l’Évangéliste), v. 1465-1470. Fragment (cimaise) d’un polyptyque, tempéra sur panneau, 64 x 34,5 cm. Inscriptions : / [1]Le contenu des pseudo-écritures visibles sur le parchemin de Marc n’est pas lisible. Provenance : ?, couronnement du retable de la Grande Maestà …

Notes

Notes
1 Le contenu des pseudo-écritures visibles sur le parchemin de Marc n’est pas lisible.

Andrea di Bartolo, « La Madonna in trono col Bambino e due angeli musicanti ; i santi Stefano, Giovanni Evangelista, Dorotea e Girolamo »

Andrea di Bartolo (Sienne, actif entre 1389 et 1428) La Madonna in trono col Bambino e due angeli musicanti ; i santi Stefano, Giovanni Evangelista, Dorotea e Girolamo (Vierge à l’Enfant trônant et deux anges musiciens ; les saints Etienne, Jean l’Évangéliste, Dorothée et Jérôme), v. 1420 ? Tempéra sur panneau, 200 x 228 cm. …

Sano di Pietro, « Madonna col Bambino fra i santi Chiara, Giovanni Evangelista, Martino e Francesco »

Sano di Pietro (Sienne, v. 1410 – 1481) Madonna col Bambino fra i santi Chiara, Giovanni Evangelista, Martino e Francesco (Vierge à l’Enfant entre les saints Claire, Jean l’Évangéliste, Martin et François), dernière période d’activité de l’artiste. ((Cette information est communiquée dans Pietro Torriti, La Pinacoteca Nazionale di Siena. I dipinti dal XII al XV secolo. Genova, …

Pittore senese della metà del Quattrocento, « Madonna dell’umiltà incoronata da angeli ; san Giovanni battista e angelo annunciante ; santa Caterina da Siena e Vergine annunciata »

Pittore senese della metà del Quattrocento (Peintre du milieu du XVe siècle) Madonna dell’umiltà incoronata da angeli ; san Giovanni battista e angelo annunciante; santa Caterina da Siena e Vergine annunciata, v. 1440. Triptyque amovible. Tempera sur panneau, 51 x 48 cm (volets ouverts). Provenance : Istituto di Belle Arti (1930), Sienne. Sienne, Pinacoteca Nazionale, …

« Il Sassetta » e collaboratore, « Madonna dell’umiltà incoronata da angeli, Cristo benedicente »

Stefano di Giovanni detto il Sassetta (Cortone, v. 1400 – Sienne, 1450) e collaboratore Madonna dell’umiltà incoronata da angeli, Cristo benedicente (Vierge de l’Humilité couronnée par des anges, Christ bénissant), 1440-1450. Triptyque à volets, tempéra sur panneau, Provenance : Istituto di Belle Arti, Sienne (1930). Sienne, Pinacoteca Nazionale, inv. 185.

Lorenzo Monaco, « Madonna dell’umiltà, sant’Agostino ; san Giovanni Battista e angelo annunciante ; san Nicola da Bari e Vergine annunciata »

Lorenzo Monaco (Florence, v. 1370 – après 1422) Madonna dell’umiltà, sant’Agostino ; san Giovanni Battista e angelo annunciante ; san Nicola da Bari e Vergine annunciata (Vierge de l’humilité, San Augustin ; Jean Baptiste et ange annonciateur ; Nicolas de Bari et Vierge de l’Annonciation), v. 1400. Triptyque à volets, tempéra sur panneau, Provenance : …

La « Madonna dell’umiltà » a Siena attraverso i dipinti della Pinacoteca Nazionale di Siena (10 décembre 2021 – 31 janvier 2022). Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Lorenzo Monaco, Madonna dell’umiltà, sant’Agostino ; san Giovanni battista e angelo annunciante ; san Nicola da Bari e Vergine annunciataStefano di Giovanni detto ‘il Sassetta’ e collaboratore, Madonna dell’umiltà incoronata da angeli, Cristo benedicenteMaestro dell’Osservanza (Sano di Pietro), Madonna col Bambino e AngeliPittore senese del Quattrocento, Madonna dell’umiltà incoronata da angeli; san Giovanni battista e angelo …

Scapulaire

Le scapulaire est un vêtement religieux composé de deux pièces d'étoffe jointes sur les épaules par deux étroites bandes du même tissu, et tombant sur la poitrine et sur le dos.

Paula

Paule ou Paula de Rome (347 - 404) : sainte, correspondante de Jérome de Stridon avec qui elle fonde un monastère à Bethléem. Comme le sera aussi celle de ses filles Blésille et Eustochium, sa propre histoire est exclusivement connue à travers la vie de saint Jérôme, qu’elle croise à plusieurs reprises et avec qui …

Eustochium

Eustochium Julia (v. 368 – 419 ou 420), fille de Paula de Rome, à laquelle elle succéda à la tête d'un monastère à Bethléem, et comme elle associée aux Mères du désert. Elle est aussi la sœur de Blésille. Iconographie Dans les rares représentations des trois saintes mère et filles dans l’art espagnol ((L’implantation de …

Blesilla

Blesilla ou Blaesilla, en français Blésille (384 - 384) : veuve romaine, fille de sainte Paule et sœur d’Eustochium, toutes trois disciples de Jérôme de Tridon et toutes trois canonisées. Iconographie Dans les rares représentations des trois saintes mère et filles dans l’art espagnol [1]L’implantation de l’Ordre s’est faite presque exclusivement en Espagne., toutes trois …

Notes

Notes
1 L’implantation de l’Ordre s’est faite presque exclusivement en Espagne.

Ernst Gombrich

Ernst Gombrich, né Ernst Hans Josef Gombrich (Vienne, 1909 - Londres, 2001) : spécialiste de l'histoire de l'art et de l'iconographie, célèbre pour ses ouvrages devenus des références pour tout étudiant ou tout amateur dans chacun de ces deux domaines.

Laurent le Magnifique

Laurent le Magnifique, e italien Lorenzo de’ Medici ou Lorenzo di Piero de' Medici [1]Laurent [fils] de Pierre de Médicis., dit Lorenzo il Magnifico (Florence, 1449 – Careggi, 1492) : seigneur de Florence de 1469 à sa mort. Grand mécène et humaniste, il était également poète et écrivain. Il fut l’un des hommes politiques les plus importants de son siècle, tant …

Notes

Notes
1 Laurent [fils] de Pierre de Médicis.

Michelangelo Buonarroti

Michelangelo Buonarroti ou Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Caprese, 1475 – Rome, 1564), universellement connu sous son seul prénom, était tout à la fois peintre, sculpteur, architecte et poète, et digne, évidemment, de tous les superlatifs dont l’Histoire le gratifie.

Andrea Bregno

Andrea di Cristoforo Bregno (Osteno [Lombardie], 1418 – Rome, 1506) : sculpteur et architecte, actif essentiellement à Rome où il a réalisé les monuments funéraires de nombreux cardinaux dans plusieurs des principales églises de la ville. Œuvres visibles à Sienne Cappella Piccolomini. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta.

Sallustio Bandini

Sallustio Antonio Bandini (Sienne, 1677 – 1760) : homme d’église et homme politique, économiste inventeur du cambiale, ou billet à ordre ((« Le billet à ordre est un document par lequel le tireur dit aussi le souscripteur, se reconnaît débiteur du bénéficiaire auquel il promet de payer une certaine somme d'argent à un certain terme spécifiés sur le titre. Le …

Argentiere romano attivo alla metà del Seicento, « Quattro urne-reliquiario dei santi protettori di Siena, Ansano, Savino, Crescenzio, Vittore »

Argentiere romano attivo alla metà del Seicento sur un modèle de l’atelier d’Alessandro Algardi (Bologne, 1559 - Rome, 1654), avec intégrations d’un orfèvre siennois du début du XIXe s. et de Giuseppe Coppini (Sienne, 1765 - 1824) Quattro urne-reliquiario dei santi protettori di Siena, Ansano, Savino, Crescenzio, Vittore (Quatre urnes-reliquaire des saints protecteurs de Sienne, …

Giovanni Artusi, « Busto di Alessandro VII »

Giovanni Artusi (actif à Rome après 1658-1668), sur un modèle de Melchiorre Caffà (Vittoriosa [Malte], 1638 - Rome, 1667) Busto di Alessandro VII (Buste d’Alexandre VII), 1667. Bronze avec patine de couleur chocolat partiellement doré. Inscriptions : (à l’arrière, en bas à gauche) : « MELCHIOR CAFA / MELITENSIS:/ FAC: AN: DOM: / MDCLLXVII » …

Cristoforo Roncalli

Cristoforo Roncalli, dit ’Il Pomarancio’ (Pomarancia [Volterra], 1552 - Rome, 1526) : peintre. Vers 1578, il quitte la Toscane où il a passé sa période de formation en Toscane, et d’installe à Rome. C’est à Rome qu'il travaille auprès de Niccolò Circignani (également connu, comme lui-même, sous le nom « il Pomarancio »). Il réalise l’essentiel de son œuvre …

Palazzo Bindi Sergardi

Palais Bindi Segardi [1]Au fil du temps, le palais fut successivement nommé Venturi, puis Agostini, enfin Casini-Casuccini, selon les différentes familles qui en furent les propriétaires successifs. Via dei Pellegrini, 18. Sienne. Se rendre sur place : Le Palazzo Bindi Sergardi, anciennement nommé Venturi, puis Agostini, enfin Casini-Casuccini, selon les différentes familles qui en furent les propriétaires successifs, est …

Notes

Notes
1 Au fil du temps, le palais fut successivement nommé Venturi, puis Agostini, enfin Casini-Casuccini, selon les différentes familles qui en furent les propriétaires successifs.

Bonusamicus

Bonusamicus [1]Bonusamicus est le nom qu’utilise l’artiste pour signer deux de ses œuvres.) ou Bonamico (Pise, actif au cours de la seconde moitié du XIIe s.) : sculpteur et architecte. L’une des deux seules œuvres autographes (mais non datées) qui subsistent de Bonamico se trouve dans la province de Sienne, à Mensano (église de San …

Notes

Notes
1 Bonusamicus est le nom qu’utilise l’artiste pour signer deux de ses œuvres.

Chiesa di San Giovanni Decollato, Mensano

Église de San Giovanni Decollato, à Mensano Le plus ancien témoignage relatif à la pieve est une inscription gravée sur une pierre jaune de la Montagnola Senese sur laquelle on peut lire : « AGLA + [1]AGLA + : acronyme de « Ata Gabor Leolam Adonai » (« Tu es puissant pour l’éternité, Seigneur »). + OPUS QUOD / …

Notes

Notes
1 AGLA + : acronyme de « Ata Gabor Leolam Adonai » (« Tu es puissant pour l’éternité, Seigneur »).

Saladin

Saladin, nom occidentalisé de Ṣalāḥ ad-Dīn Yūsuf ou Selahedînê Eyûbî (Tikrit, 1138 - Damas, 1193) : premier dirigeant de la dynastie ayyoubide, il règne sur l'Égypte de 1169 à 1250 et sur la Syrie de 1174 à 1260. Saladin dirige l'Égypte de 1169 à 1193, Damas de 1174 à 1193 et Alep de 1183 à 1193 et doit affronter la troisième croisade, menée par les …

Le Paradis terrestre

Dans le Paradis terrestre, seuls séjournent encore Hénoch [1]Hénoch, père de Mathusalem, mourut à 365 ans, plut à Dieu, « puis disparu car Dieu l’avait enlevé », comme on peut le lire dans la Genèse (« Hénoch vécut en tout trois cent soixante-cinq ans. Il avait marché avec Dieu, puis il disparut car Dieu l’avait enlevé. » Gn 5, 23-24).) …

Notes

Notes
1 Hénoch, père de Mathusalem, mourut à 365 ans, plut à Dieu, « puis disparu car Dieu l’avait enlevé », comme on peut le lire dans la Genèse (« Hénoch vécut en tout trois cent soixante-cinq ans. Il avait marché avec Dieu, puis il disparut car Dieu l’avait enlevé. » Gn 5, 23-24).

Le Paradis

Il faut nécessairement distinguer le Paradis céleste du Paradis terrestre. Au Paradis céleste, les élus peuvent jouir d’un bonheur éternel, parfait et infini dans la contemplation de Dieu. Et l’Enfer, lieu souterrain, est la demeure de Lucifer qui, accompagné de ses démons, y torture éternellement les damnés.

Les cinq lieux de l’Au-Delà

« Nul, écrit Jacques Le Goff [1]Jacques Le Goff, « L'attente dans le christianisme : le Purgatoire », dans Communications, année 2000, 70, p. 301., n'a d'une façon plus théologiquement orthodoxe et plus littérairement belle décrit ces cinq lieux de l'Au-Delà (l'Enfer, le Paradis et les trois lieux de l'attente : le Purgatoire et les deux Limbes) […] …

Notes

Notes
1 Jacques Le Goff, « L'attente dans le christianisme : le Purgatoire », dans Communications, année 2000, 70, p. 301.

Béatrice

« Tanto gentile e tanto onesta parela donna mia quand’ella altrui saluta ((« Tanto gentile e tanto onesta parela donna mia quand’ella altrui saluta,ch’ogne lingua deven tremando muta,e li occhi no l’ardiscon di guardare. Ella si va, sentendosi laudare,benignamente d’umiltà vestuta;e par che sia una cosa venutada cielo in terra a miracol mostrare. Mostrasi sì piacente a …

Célestin V

Pietro Angelerio (ou Angeleri), dit Pietro da Morrone, et vénéré sous le nom de Pietro Celestino (Isernia ou Sant'Angelo Limosano, fra il 1209 e il 1215 – Fumone, 1296) : pape du 29 août au 13 décembre 1294 sous le nom de Célestin V. C’est probablement à lui que se réfère la formule de Dante

Giovanni da Ponte, « Ciclo pittorico con le Storie di San Bartolomeo »

Giovanni da Ponte (Sienne ?, v. 1370 - Florence, v. 1437-38) et Smeraldo di Giovanni (1365-1444) Ciclo pittorico con le Storie di San Bartolomeo (Épisodes de l’histoire de saint Barthélémy), 1434-35. Martirio di San Bartolomeo (Martyre de saint Barthélémy)Decapitazione di San Bartolomeo (Décapitation de saint Barthélémy)voûte : Evangelisti (Évangélistes)arche au-dessus de l’entrée de la chapelle …

Giovanni da Ponte

Giovanni da Ponte, parfois appelé Giovanni di Marco (Sienne ?, v. 1370 - Florence, v. 1437-38) : peintre, peut-être né à Sienne mais actif principalement à Florence où il anime un atelier partagé en collaboration avec Smeraldo di Giovanni [1]Smeraldo di Giovanni (1365-1444) : peintre actif à Florence.. Artiste de transition entre le Gothique international …

Notes

Notes
1 Smeraldo di Giovanni (1365-1444) : peintre actif à Florence.

Sala I : Pinacoteca

Salle 1 : Pinacothèque Dans cette première salle du Musée, ancien réfectoire du couvent devenu aujourd’hui Pinacothèque, est conservé un ensemble d’œuvres peintes sur bois du XIII au XVIe s., ainsi que deux fresques détachées datant des premières années du Quattrocento. Maestro del Bigallo, Madonna in trono col Bambino e due santi, tavola, 1240-1245 ca., Provenance : chiesa …

Museo di Arte sacra, Certaldo

Musée d’Art sacré, Certaldo Piazza SS. Jacopo e Filippo, 2. Certaldo. Se rendre sur place : Sala I : PinacotecaSale II, III, IV : OreficerieSala V ParamentiSala VI : la CompagniaSala VII : Collezione Linari (già "sala del Crocifisso")

Ambrogio Lorenzetti, « Madonna col Bambino e i santi Cecilia, Pietro, Paolo e Michele arcangelo »

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, actif de 1319 à 1348) Madonna col Bambino e i santi Cecilia, Pietro, Paolo e Michele Arcangelo, v. 1340.Tempéra et or sur panneau, 79,5 x 50,5 cm (Madonna col Bambino) ; 108,3 x 32,5 cm (Cecilia) ; 107,4 x 35,5 cm (Pietro) ; 107 x 34,5 cm (Paolo) ; 108 x 36 …

Inscription lapidaire à la mémoire de Giovanni di Bartolomeo Guglielmi, avec les armes de la famille Piccolomini

Inscription lapidaire à la mémoire de Giovanni di Bartolomeo Guglielmi, avec les armes de la famille Piccolomini, 1453. Marbre blanc, 60,5 x 44 cm. Inscriptions : (au-dessus du blason) : « Iohanem Bartho[l]i lacta/ntem mors rapuit Ae/neae Senensis presuli/s nepotem » [1]« Giovanni di Bartolo [Guglielmi], petit-fils d’Enea [Silvio Piccolomini], enlevé en bas âge par la mort. » Provenance …

Notes

Notes
1 « Giovanni di Bartolo [Guglielmi], petit-fils d’Enea [Silvio Piccolomini], enlevé en bas âge par la mort. »

Anonimo senese del XIV secolo (?), « Quattro figure bibliche »

Sculpteur siennois anonyme du XIVe siècle Quattro figure bibliche (Quatre figures bibliques) Marbre (?) Provenance : Façade de la Cathédrale de Santa Maria Assunta, Sienne. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta, ancienne salle des chanoines (aujourd’hui librairie). Reléguées dans ce qui fut l’ancienne canonica de la Cathédrale, devenue aujourd’hui une boutique touristique (la présence de …

Chiesa di Santa Lucia a Villa a Tolli, Montalcino

Église de Santa Lucia, Località Villa a Tolli, Montalcino. Se rendre sur place : La petite église romane de Santa Lucia se trouve dans la localité de Villa a Tolli, à environ cinq kilomètres de Montalcino. L'extérieur présente un parement de mur en rangées irrégulières dans la partie arrière, qui est celle datable de l'époque …

Taddeo di Bartolo, « Incontro a Emmaus »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Incontro a Emmaus (La rencontre à Emmaus), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Discesa al limbo »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Discesa al limbo (Descente aux limbes), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Resurrezione di Cristo »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Resurrezione di Cristo (Résurrection du Christ), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Deposizione nel sepolcro »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Deposizione nel sepolcro (Mise au tombeau), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Crocifissione »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Crocifissione (Crucifixion), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Tadeo di Bartolo, « Andata al Calvario »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Andata al Calvario (La montée au Calvaire), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Bacio di Giuda »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Baccio di Giuda (Le baiser de Judas), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Taddeo di Bartolo, « Ultima Cena »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Ultima Cena (La Cène), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Bartolo di Fredi, « Entrata a Gerusalemme »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Entrata a Gerusalemme" (Entrée à Jérusalem), détail d’un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria [1], Montepulciano.  Montepulciano, Cathédrale de Santa Maria dell’Assunta.

Alessandro Allori

Alessandro Allori (Florence, 1535 – 1607) : peintre. Il est parfois surnommé ‘Il Bronzino’, surnom dérivé d’Agnolo Bronzino, maître dans l’atelier duquel il s’est formé, ce qui conduit fréquemment à le confondre avec lui.

Santi Buglioni

Santi di Michele Viviani, dit Santi Buglioni, (Florence, v. 1494 – 1576) : sculpteur et céramiste, spécialiste de la terre cuite émaillée (terracotta invetriata). œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois Pietà. Chiusi, Santuario della Verna.Embrici di copertura. Montepulciano, Museo Civico e Pinacoteca Crociani.

August Schmarsow

« Historien de l’art allemand, August Schmarsow (1853–1936) est un membre actif de la Kunstwissenschaft, aux côtés de Riegl, Wölfflin, Frankl, Dessoir, Utitz. Il étudie l’histoire de l’art à Zürich, Strasbourg et Bonn, où il assiste aux cours de Carl Justi. Dès 1882, il enseigne l’histoire de l’art à Göttingen, Breslau et Berlin. En 1892, il …

Michelozzo

Michelozzo di Bartolomeo Michelozzi, dit Michelozzo (Florence, v. 1396 - 1472) : sculpteur et architecte. Entre 1417 et 1424, Michelozzo travaille comme assistant de Ghiberti avant de commencer un partenariat artistique avec Donatello qui dure de 1425 à 1433 et au coyrs duquel les deux artistes partagent le même atelier. Michelozzo accompagne Cosme l'Ancien dans …

Michelozzo, « Madonna con il Bambino e i Santi Giovanni Battista e Agostino »

Bartolomeo Michelozzi, detto (dit) Michelozzo (Florence, 1396 - 1472) Madonna con il Bambino e i Santi Giovanni Battista e Agostino (Vierge à l’Enfant et les saints Jean Baptiste et Augustin), 1427. Terre cuite Inscriptions : (sur le rouleau de Jean Baptiste) : « E. A. D. » ((Initiales de la formule : « Ecce Agnus Dei », Évangile selon …

Federico Barocci

Federico Fiori dit ‘il Barroccio’ [1]En France, où l’on aime franciser les noms, il est également appelé ’le Baroche’. ou Federico Barocci (Urbino, entre 1528 et 1533 ? – 1612) : peintre, l'un des artistes italiens les plus innovants de la seconde moitié du XVIe siècle. Il reçoit ses premières commande à Rome où il …

Notes

Notes
1 En France, où l’on aime franciser les noms, il est également appelé ’le Baroche’.

Chiesa del Triano, Montefollonico (Torrita di Siena)

Église du Triano, Montefollonico (Torrita di Siena) Se rendre sur place : Intérieur de l’édifice L’autel, construit en travertin, était ornée d’une fresque du XIVe s. attribuée à Andrea di Giovanni, représentant une Vierge à l’Enfant encadrée dans une toile de Ventura Salimbeni, La Trinité accompagnée d’anges en adoration (XVIIe s.). L’ensemble n'est plus exposé …

Antonio da Sangallo il Vecchio, « Crocifisso »

Antonio da Sangallo ‘il Vecchio’ (Florence, 1455 – 1534) Crocifisso (Crucifix), 1533. Bois sculpté, Inscription : (dans le titulus) : « I . N . R . I » [1]« Iesus Nazarenus, Rex Ivdæorum » Provenance : In situ (?). Montepulciano Placé au-dessus du maître-autel de l’église de Sant’Agosino, le précieux Crucifix, longtemps considéré comme une œuvre de Donatello …

Notes

Notes
1 « Iesus Nazarenus, Rex Ivdæorum »

Giuseppe Silini, « Agostino Novello » ; « Ugolino Zafferini » ; « Agostino » ; « Filippo Avignonesi » ; « Antonio Patrizi »

Giuseppe Silini (Sienne, 1724 - 1814) Cinque figure di Santi : Agostino Novello ; Ugolino Zafferini ; Agostino ; Filippo Avignonesi ; Antonio Patrizi (Cinq figures de saints), Inscriptions : (sur le socle de la statue d’Agostino Novello) : « B. AVGVSTINVS NOVELLVS MAGNVS A SEDIS POENIT EREMITICI INSTITVTI S. A. […] OBVIT SENIS ANN[…] 1308 »(sur …

Castello di Saltelmnano, Serravalle (Buonconvento)

Château de Saltemnano, Seravalle. Imposant ensemble médiéval fortifié, il est mentionné pour la première fois dans un document de 1055 : une fortification entourée de murs, encore partiellement visibles dans les trois tours massives. Il appartenait à la famille siennoise Massari qui a réduit la forteresse à une majestueuse villa de campagne. Le Château s'articule …

Giorgio de Chirico

Giorgio de Chirico (Volo (Grèce), 1888 – Rome, 1978) : peintre et écrivain italien. Avec une œuvre qu’il considérait comme « peinture métaphysique ((Par l’appellation « peinture métaphysique », on entend un art qui utilise les instruments techniques et les moyens plastiques (perspective, clair-obscur, couleur, …) caractéristiques de la peinture pour représenter des situations allant au-delà de l’expérience sensorielle, dans lesquelles les songes …

Giovanni Fattori

Giovanni Fattori (Livourne, 1825 - Florence, 1908) : peintre, dessinateur, et aquafortiste italien, l'un des plus importants représentants du mouvement des Macchiaioli.

Les suppressions de la fin du XVIIe s. et de l’ère Napoléonienne

Jusqu’au milieu du XVIIIe s., les institutions ecclésiastiques bénéficiaient de privilèges, d’exemptions et d’immunités de toutes sortes, et étaient dépositaires d’une partie substantielle de la richesse immobilière, notamment foncière, ainsi que centres de collecte pour des sommes d’argent considérables, perçues sous forme d’impôts et de privilèges. Les institutions religieuses assuraient également, majoritairement vis-à-vis des États, …

Giovanni Fattori, « Butteri e mandrie in Maremma »

Giovanni Fattori (Livourne, 1825 - Florence, 1908) Butteri e mandrie in Maremma, 1894. Huile sur toile, 105 x 150 cm. Esposto alla I Biennale di Venezia, poi entrato a far parte della collezione di Edoardo Bruno, il dipinto de Giovanni Fattori gode del favore della critica, che lo identifica come rappresentativo della poetica fattoriana. La salda costruzione formale ed espressiva …

Gino Severini, « L’équilibriste o Maschere e rovine »

Gino Severini L’équilibriste o Maschere e rovine, 1928. Huile sur toile, 158 x 144 cm. Provenance : Sienne, Palazzo Salimbeni, Collezione Monte dei Paschi di Siena. Le tableau fait partie d’une série que le marchand d’art parisien Léonce Rosenberg a commandée à l'artiste pour sa maison personnelle. Dans un paysage de ruines ((Ce paysage, parfaitement …

Bernard Berenson

Bernard Berenson, né Bernhard Valvrojenski (Buttemanz, Vilnius, 1865 - Settignano, Florence, 1959) : historien américain de l'art, connaisseur et collectionneur, spécialiste de la Renaissance italienne.

Millard Meiss

Millard Meiss (Cincinnati, 1904 - Princeton, 1975) : historien de l’art américain, spécialiste de l'art de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance, professeur d’histoire de l’art à l’université de New York, à la Columbia University de Harvard et à partir de 1958, à l'Institute for advanced study de Princeton.

‘Maestro d’Ovile’

Le nom conventionnel de ’Maestro d’Ovile’, d'après la Madone des anges de l'église San Pietro d'Ovile à Sienne, a permis à certains critiques de détacher de l'œuvre attribuée à une autre personnalité anonyme, Ugolino Lorenzetti, un groupe de peinture qui reviendrait, selon eux, à un deuxième artiste, désigné sous ce nom. De même que le pseudo Ugolino …

‘Ugolino Lorenzetti’

Depuis Bernard Berenson, le nom conventionnel de ’Ugolino Lorenzetti’ est attribué à un peintre siennois anonyme du XIVe siècle, influencé par Ugolino di Nerio et Pietro Lorenzetti. Plusieurs œuvres importantes lui ont été attribuées, en particulier la Madonna di San Pietro a Ovile aujourd’hui au Museo Diocesano de Sienne. Certains critiques ont regroupé autour de …

Miniatore attivo intorno al 1428-1430, « Missale Romanum »

Antonio di Angelo da Borgo San Sepolcro [1]Antonio di Angelo da Borgo San Sepolcro est le nom du copiste. et Miniatore attivo intorno al 1428-1430 (miniaturiste actif en 1428-1430) Missale Romanum (Missel romain), XVe s. ((L’ouvrage a vraisemblablement été commandé à la suite de la nomination d’Antonio Casini comme cardinal survenue en 1426. Le copiste …

Notes

Notes
1 Antonio di Angelo da Borgo San Sepolcro est le nom du copiste.

« Cerimoniale dei vescovi »

Cerimoniale dei vescovi (Cérémonial des évêques), v. 1408. Parchemin enluminé, 26 x 19 cm. Florence, Biblioteca Laurenziana. Détail d’une initiale peinte par Martino di Bartolomeo, « Un vescovo seduto in cattedre intento a leggere ».

Testamento di Misser Antonio cardinale di Sancto Marcello

Testamento di Misser Antonio cardinale di Sancto Marcello (Testament de Messire Antonio, cardinal de Saint Marcel) Registre de douze feuilles de parchemin dans une reliure de cuir et de bois, 48 x 34 cm. Sienne, Opera della Metropolitana, Archivio Storico. « Le document se compose du testament du cardinal Casini, rédigé par le notaire Gregorio di …

Manifattura veneziana, Pastorale in avorio con il « Battesimo di Cristo »

Manifattura veneziana ? (Manufacture vénitienne ?) Pastorale in avorio con il Battesimo di Cristo (Bâton pastoral en ivoire avec le Baptême du Christ), début du XVe s. Ivoire sculpté et peint, 188 x 31 cm. Inscriptions : (de chaque côté de la volute, autour du Baptême) : « EGO A TE DEBEO BAPTIÇARI ET TU VENI » …

Baculus

Le mot latin baculus signifie bâton et qualifie ou symbolise toute forme d’autorité, depuis celle que donne sur les brebis le bâton avec lequel le berger dirigeait son troupeau, jusqu’au sceptre symbole du pouvoir royal, en passant par la masse de cérémonie portée par les massiers dans les grandes occasions. À l'imitation du baculus utilisé …

Francesco Vanni, « Pianta di Siena »

Francesco Vanni Pianta di Siena Sienne, Rettorato dell’Università degli Studi. La Pianta di Siena dessinée par Francesco Vanni vers la fin du XVIe s., a été définie comme « una fotografia ante litteram » pour la précision des proportions et la quantité des details representés riporta. La ville est représentée « à vol d’oiseau » avec une habileté étonnante …

Archivio e Percorso Storico di Ateneo

Archives et parcours historique de l’Athénée. Rectorat de l’Università degli Studi de Sienne Banchi di Sotto, 55. Sienne. Se rendre sur place : Le parcours d'exposition illustre l’histoire de l’athénée du XIVe s. à 1955 et sarticule autours de cinq salles : La première salle est dédiée à la naissance de l’Università degli Studi di …

Oratorio dell’Arciconfraternita della Misericordia, Buonconvento

Oratoire de l’Archiconfraternité de la Miséricorde Via Soccini, 19. Buonconvento (Sienne). Se rendre sur place : Situé dans la la rue principale, face à l’église, l’édifice a d’abord appartenu à la grande institution hospitalière siennoise de Santa Maria della Scala qui y avait créé un petit hôpital ainsi qu’un lieu d’hébergement destiné aux pèlerins empruntant …

Paroi droite du chœur (Église de Sant’Agostino, Montalcino)

LUNETTE Bartolo di Fredi, Sant’Agostino riceve l’investitura da Sant’Ambrogio a Milano REGISTRE MÉDIAN  De gauche à droite : Fresque effacée (quelques éléments d’architecture dans la partie supérieure droite)Bartolo di Fredi, San Giaccomo il Minore precipitato dal Tempio di Gerusalemme e ucciso a bastonate dai giudici  REGISTRE BAS  De gauche à droite : Fresque effacéeBartolo di Fredi, Crocifissione …

Paroi absidiale du chœur (Église de Sant’Agostino, Montalcino)

LUNETTE Bartolo di Fredi, Sant’Agostino insegna retorica a Roma REGISTRE MÉDIAN  De gauche à droite : Fresque effacée (quelques formes architecturales dans la partie supérieure)Bartolo di Fredi, Cristo con le Sante Agnese, Orsola, Caterina d’Alessandria, Agata, Cecilia e sante tra motivi decorativi vegetali (dans l’embrasure de la fenêtre)Fresque effacée (dans la partie supérieure, une figure auréolée dans un …

Paroi gauche du chœur (Église de Sant’Agostino, Montalcino)

LUNETTE Bartolo di Fredi, Santa Monica prega per la conversione di Sant’Agostino  REGISTRE MÉDIAN  De gauche à droite : Bartolo di Fredi, Sant’Agostino consegna la Regola dell’Ordine agli Eremiti agostiniani a Milano Fresque effacée (traces d’un paysage avec figure) REGISTRE BAS  De gauche à droite : Bartolo di Fredi, Trionfo di Sant’Agostino glorificato in trono tra santiFresque effacée …

Bartolo di Fredi, « Crocifissione di San Filippo »

Bartolo di Fredi (Sienne, documenté à partir de 1353 – mort en 1410) Crocifissione di San Filippo (Crucifixion de saint Philippe), env. 1388. Fresque, Inscriptions : (sur la banderole portée par l’ange) : « (sur la banniere des soldats romains) : «  Provenance : In situ. Montalcino, Église de Sant’Agostino.

Nef de l’église de Sant’Agostino, Montalcino

PAROI GAUCHEPittore toscano, Cristo in pietà con la Madonna e i Santi Giovanni Evangelista, Maria Maddalena e simboli della passioneAmbito senese, Santa Caterina d’Alessandria (dans l’embrasure à droite de la porte d’entrée)Ambito senese, Santa Caterina d’Alessandria ? (dans l’embrasure à gauche de la porte d’entrée)Bartolo di Fredi (atelier ?), San Paolo, San Giovanni Battista, San Pietro (au-dessus du fond baptismal)Ambito senese, Episodi della vita …

Apollonio Nasini, « Sant’Alberto da Chiatina »

Apollonio Nasini (Florence, 1692 – Sienne, 1768) Sant’Alberto da Chiatina (Saint Albert de Chiatina), v. 1752 - 1756. Tempera sur plâtre, 200 x 170 cm. Inscriptions : (dans un cartouche au sommet du cadre de stuc) : « S. ALBERTUS CLATINAE / IN AGRO SENENSI NATUS » Provenance : In situ Sienne, Église de Sant’Andrea. Le bienheureux Albert de Chiatina ((Albert de …

Andrea di Bonaiuto

Andrea di Bonaiuto ou Andrea Bonaiuti ou Andrea da Firenze (Florence, actif entre 1343 et 1377) : peintre. Son chef-d'œuvre est, à Florence, le cycle de fresques peint vers 1365 dans la salle capitulaire du couvent de Santa Maria Novella, appelée aujourd’hui Cappella degli Spagnoli, commandé comme œuvre de propagande idéologique dominicaine.

Paolino

Paolino (Paulin) di Nola, où Ponzio Anicio Meropio Paolino (Bordeaux, 355 – Nola, 431) : évêque de Nola au Ve s. Réputé être le premier à avoir utilisé des cloches à un usage ecclésiastique, il est considéré par l’église comme le patron des carillonneurs "ad orbis". Paulin de Nola a entretenu des rapports épistolaires avec les …

Simpliciano

Simplicianus de Milan (Beverate di Brivio, v. 320 – Milan, v. 401) : successeur de saint Ambroise comme archevêque de Milan, de 397 à sa mort. Essentiellement commémoré en tant que catéchiste, il est réputé avoir réussi à christianiser l’intellectuel et philosophe Gaio Mario Vittorino dont la conversion semble avoir influencé celle d’Augustin quelques années …

Remigio

Remi [1]Remi porte un nom de baptême d'origine latine : il signe tantôt Remigius (rameur), tantôt Remedius (remède). L'orthographe Remi (sans accent et avec un « i » et non un  « y ») est attestée en 1794. de Reims (v. 437 - 533) : quinzième évêque de Reims où il siégea pendant soixante-quatorze ans, si l'on en croit l'inscription (« à partir de 459-462 jusqu'à sa mort ») que fit porter sur son tombeau l'archevêque Hincmar de …

Notes

Notes
1 Remi porte un nom de baptême d'origine latine : il signe tantôt Remigius (rameur), tantôt Remedius (remède). L'orthographe Remi (sans accent et avec un « i » et non un  « y ») est attestée en 1794.

Braccio

Le braccio siennois est une mesure de longueur dont les dimensions, relativement approximatives jusqu’au XIXe siècle, ont été stabilisées et harmonisées en 1877. Sa valeur officielle est égale à 0,5836 m.

Giovanni di ser Giovanni Guidi, dit Lo Scheggia

Giovanni di ser Giovanni Guidi, dit Lo Scheggia (Castel San Giovanni, actuel San Giovanni Valdarno, 1406 – Florence, 1486) : peintre, frère puiné de Masaccio. Longtemps identifié sous les pseudonymes de ‘Maestro del cassone Adimari’, en référence à l’une de ses œuvres les plus célèbres (Galleria dell’Accademia de Florence) ou de ‘Maestro di Fucecchio’ (en …

Bartolo di Fredi, « Trionfo di Sant’Agostino sugli eretici »

Bartolo di Fredi (Sienne, v. 1330 – Massa, 1410) Trionfo di Sant’Agostino sugli eretici (Triomphe de saint Augustin sur les hérétiques), 1384-1388. Fresque. Inscriptions : (phylactère de l’hérétique allongé à gauche) : « (phylactère de l’hérétique allongé à droite) : « Provenance : In situ. Montalcino, Abside de l’église de Sant’Agostino. La scène révèle nécessairement un caractère complexe aux …

Camaino di Crescentino

Camaino di Crescentino ou di Crescenzino ou di Crescenzio (Sienne, v. 1260 – entre 1337 et 1338) : architecte ((« Il n’existe aucune trace ni aucun témoignage probant d’une quelconque activité de sculpteur de Camaino di Crescentino : tandis que certains le définissent comme sculpteur (Romagnoli, Micheli, Thieme-Becker), il est assuré que la qualification de magister …

Domenico Cafaggi, Leggio per il coro del Duomo

Sculpté par Domenico Cafaggi par ordre du recteur Giugurta Tommasi, le leggio du choeur des chanoines de la Cathédrale, avec Benedetto di Montepulciano sur un dessin de Riccio (1573). Installé à l’origine derrière le maître-autel, le lutrin a été déplacé en arrière, vers le fond de l’abside, lors de la construction de l’orgue moderne. Il …

Nef de l’église de Sant’Agostino, Montalcino

Paroi de gauche :Pittore toscano, Cristo in pietà con la Madonna e i Santi Giovanni Evangelista, Maria Maddalena e simboli della passioneAmbito senese, Santa Caterina d’Alessandria (dans l’embrasure à droite de la porte d’entrée)Ambito senese, Santa Caterina d’Alessandria ? (dans l’embrasure à gauche de la porte d’entrée. Voir n° 2 ci-dessus).Bartolo di Fredi (atelier ?), …

Pseudo Matthieu, « Livre de la naissance de la naissance de la bienheureuse Vierge Marie et de l’enfance du Sauveur »

CHAPITRE I  En ce temps-là, il y avait à Jérusalem un homme du nom de Joachim de la tribu de Juda. Et il faisait paître ses brebis, craignant Dieu dans la simplicité et la bonté de son cœur. Il n'avait d'autre souci que celui de ses troupeaux dont il employait le produit à nourrir tous …

Florence, fin du XVIe s., copie d’Andrea del Sarto, « La Sacra Famiglia con Elisabetta e San Giovannino »

Firenze, fine del secolo XVI, copia di Andrea del Sarto (Florence, fin du XVIe s., copie d'Andrea del Sarto La Sacra Famiglia con Elisabetta e San Giovannino (La Sainte Famille avec Elisabeth et saint Jean enfant), fin du XVIe s. Huile sur panneau (cadre original du XVIe s.) Provenance : Église de Cassaglia, près San …

Firenze, prima metà del secolo XVII, « Cristo risorto »

Firenze, prima metà del secolo XVII (Florence, première moitié du XVIIe s. [1]Copie de la statue de Michel-Ange dans l'église de Santa Maria sopra Minerva, à Rome.) Cristo risorto (Christ ressuscité), Bois sculpté et peint Provenance : Collégiale de San Gimignano. San Gimignano, Museo d'Arte Sacra.

Notes

Notes
1 Copie de la statue de Michel-Ange dans l'église de Santa Maria sopra Minerva, à Rome.

Matteo Rosselli

Matteo Rosselli (Florence, 1578 - 1650) : l’un des premiers peintres italiens à proprement parler baroques. Son œuvre se rattache à l'école florentine. Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois San Francesco d’Assisi e Santa Chiara d’Assisi. San Gimignano, Museo d’Arte Sacra.Gesù e Santa Maria Maddalena. San Gimignano, Museo d’Arte Sacra.

Matteo Rosselli, « Gesù e Santa Maria Maddalena »

Matteo Rosselli (Florence, 1578 - 1650) Gesù e Santa Maria Maddalena (Jésus et Marie Madeleine), Huile sur papier, Provenance : Église de San Lorenzo, à Montauto. San Gimignano, Museo d’Arte Sacra. Ces deux petites et fragiles peintures à l’huile sur papier contrecollé sur bois, exposées côte à côte, proviennent d’une église proche de San Gimignano. Ce qui n’est …

Matteo Rosselli, « San Francesco d’Assisi e Santa Chiara d’Assisi »

Matteo Rosselli (Florence, 1578 – 1650) San Francesco d'Assisi e Santa Chiara d’Assisi Huile sur papier, Provenance : Église de San Lorenzo, à Montauto. San Gimignano, Museo d’Arte Sacra. Ces deux petites et fragiles peintures à l’huile sur papier contrecollé sur bois, exposées côte à côte, proviennent d’une église proche de San Gimignano. Ce qui n’est pas banal, compte …

LOGGIATO

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Reliquiario a croce (inizio XIV secolo), in argento e smalti.Turibolo (XIV secolo), in rame smaltato e …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLES VI-VII

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Madonna con Gesù Bambino in trono, san Gimignano, san Domenico, sant'Antonino, san Girolamo, santa Caterina d'Alessandria, santa Lucia; Santa Caterina da Siena, Visitazione, Tobiolo e san Raffaele …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE VI

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. :

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE E. TESORO

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. :

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE D

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Bartolo di Fredi, Madonna col Bambino detta Madonna della rosa (troisième quart du XIVe s. Panneau. Provenance : …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE C

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Anonimo scultore senese, Cristo crocifisso vestito con il « colobium », début du XIIIe s. Bois polychrome. la …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE B

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Giorgio Vasari, La Deposizione di Cristo nel SepolcroGiorgio Vasari, La Resurrezione di CristoFirenze, …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE A. CAPPELLA

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Altare di pietre squadrate con mensa di travertino.Sedia detta della Balia (fin XIVe - début du XVe …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Sala delle Adunanze segrete, Palazzo Civico, San Gimignano

Salle des réunions secrètes Cette salle discrète, dans laquelle on accède depuis la salle de Dante par l’une des deux portes percées sous la Maestà de Lippo Memmi, possède encore ses anciens bancs de bois sculpté et marqueté datés de 1475. Elle était utilisée par le gouvernement de la cité qui y tenait ses délibérations …

Ambrogio Lorenzetti, « Madonna con il Bambino »

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, actif de 1319 à 1348) Madonna con il Bambino (La Vierge et l’Enfant), v. 1320-1323. Tempera et or sur panneau, 85 x 57 cm. Provenance : Milan, Pinacoteca di Brera. Ce chef-d'œuvre de la peinture italienne de la première moitié du XIVe siècle est parvenu jusqu’à nous dans un état si dégradé …

Museo Archeologico – Spezzeria di Santa Fina – Galleria d’Arte Moderna e Contemporanea Raffaele De Grada, San Gimignano

Musée archeologique - Apothicairerie de sainte Fina - Galerie d’art moderne et contemporain Raffaele De Grada Via Folgore da San Gimignano, San Gimignano. Informations : email : sangimignanomusei@operalaboratori.com Se rendre sur place : Museo Archeologico Spezzeria di Santa Fina Galleria d'Arte Moderna e Contemporanea Raffaele De Grada

Chrysographie

Bien que présentée le plus souvent en lien exclusif avec l’art de la calligraphie, la chrysographie, précise Stavros Lazaris, « est un procédé qui s’applique aussi bien aux dessins qu’à l’écriture en or. Il ne faut pas oublier que la langue grecque, aussi bien dans l’Antiquité qu’au Moyen Âge, pour dire « décrire, écrire, tracer, graver, …

Museo archeologico nazionale, Sienne

Le musée a été créé en 1933 par Ranuccio Bianchi Bandinelli sous le nom de Musée archéologique national étrusque de Sienne. Le noyau d'origine était composé de diverses collections publiques et privées, rassemblées au tournant des XIXe et XXe siècles. Il a été acheté par l'État en 1941 et, dans les années cinquante, s'est encore …

La strada interna dell’Ospedale di Santa Maria della Scala, Sienne

Le premier noyau de Santa Maria della Scala a été construit adossé à la fois à la Piazza del Duomo et accolé aux murs de la première enceinte fortifiée de la ville. Lorsque le cercle à protéger s'est agrandi et qu’une seconde enceinte a été construite au-delà des limites de la première, d'autres agglomérations de …

Società di esecutori di pie disposizioni, Siena

En 1785, le Grand-duc Pietro Leopoldo transforme la Compagnie de la Madonna sotto le volte dell’Ospedale en une compagnie d'exécuteurs testamentaires dont le rôle est d'assurer le bon déroulement des successions. À cette occasion, il augmente la dot de la Compagnie en y ajoutant les legs de quelques-unes de celles qui sont supprimées à la …

Compagnia di Santa Maria sotto le volte dell’Ospedale

Fondée au début du XIIIe siècle, la « Compagnie de sainte Marie sous les voûtes de l’Hôpital » ((La Compagnie, dont la durée d’existence s’étend du XIIIe s. à 1785, a connu diverses appellations au fil du temps : Compagnia dei Disciplinati di Siena (du XIIIe s. à 1785), Compagnia della Madonna sotto le volte dello Spedale …

Luigi, re di Francia

Louis IX, dit « le Prudhomme » ou Saint Louis de France (Poissy, 1214 - Carthage (Tunis), 1270) : roi de France de 1226 jusqu'à sa mort. Considéré comme un saint de son vivant, il est canonisé par l'Église catholique en 1297.

Francesco Vanni, « San Bartolomeo e il Beato Ambrogio Sansedoni che offre la città di Siena alla Madonna »

Francesco Vanni (Sienne, 1563 – 1610) San Bartolomeo e il Beato Ambrogio Sansedoni che offre la città di Siena alla Madonna (Saint Barthélémy et le bienheureux Albrogio Sansedoni offrant la cité de Sienne à la Vierge), 1584. Huile sur panneau, 51,5 x 42 cm. Provenance : Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni, Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo …

Francesco Vanni, « Resurrezione di Lazzaro »

Francesco Vanni (Sienne, 1563 – 1610) Resurrezione di Lazzaro (Résurrection de Lazare), 1584. Huile sur panneau, 51,5 x 42 cm. Provenance : Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni, Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo di San Donato, Collezione del Monte dei Paschi di Sienna.

Francesco Venni, « Il Beato Ambrogio Sansedoni davanti al Papa »

Francesco Vanni (Sienne, 1563 – 1610) Il Beato Ambrogio Sansedoni davanti al Papa (Le bienheureux Ambrogio Sansedoni devant le pape), 1584. Huile sur panneau, 51,5 x 42 cm. Provenance : Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni, Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo di San Donato, Collezione del Monte dei Paschi di Sienna. La scène peinte au revers de …

Museo del Pollaiolo, Staggia Senese

Contigu à l’église, dans le périmètre du bâtiment de la paroisse, se trouve un minuscule (une quinzaine de mètres carrés) et précieux musée pompeusement nommé Museo del Pollaiuolo en référence à la célébrissime Ascension de Marie-Madeleine d’Antonio del Pollaiuolo [1]Antonio di Jacopo Benci, dit Antonio del Pollaiuolo, ou Pollaiolo (Florence 1441/42 – 1485/96 Rome) : voir annexes, principaux artistes., où elle est …

Notes

Notes
1 Antonio di Jacopo Benci, dit Antonio del Pollaiuolo, ou Pollaiolo (Florence 1441/42 – 1485/96 Rome) : voir annexes, principaux artistes.

Francesco Vanni, « Quattro tavolette del cataletto della Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni »

1 3 2 4 Francesco Vanni (Sienne, 1563 - 1610) Quattro tavolette del cataletto della Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni (Quatre tablettes de la civière funéraire de la Compagnie du Bienheureux Ambrogio Sansedoni), 1584. Huile sur panneau, 51,5 x 42 cm (chaque panneau). Provenance : Compagnia del Beato Ambrogio Sansedoni, Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo …

Giovanni di ser Giovanni Guidi, detto lo Scheggia, « Vergine in Gloria con i Santi Sebastiano, Lazzaro, Maria Maddalena e Marta »

Giovanni di ser Giovanni Guidi, detto lo Scheggia (Castel San Giovanni, actuel San Giovanni Valdarno, 1406 - Florence, 1486) ((Giovanni di ser Giovanni Guidi, dit Lo Scheggia (Castel San Giovanni, actuel San Giovanni Valdarno, 1406 - Florence, 1486) : peintre, frère puiné de Masaccio. Longtemps identifié sous les pseudonymes de ‘Maestro del cassone Adimari’, en …

Giovanni di Lorenzo Larciani, « Natività tra i Santi Michele, Clemente, Marta e Pietro »

Giovanni di Lorenzo Larciani (Florence, 1484 - 1527) Natività tra i Santi Michele, Clemente, Marta e Pietro (Nativité entre les saints Michel, Clément, Marthe et Pierre) ; dans la lunette : Trinità e i quattro Evangelisti (Trinité et les quatre Évangélistes), v. 1521-1523. Tempera sur panneau, panneau principal : 196 x 158 cm ; lunette …

Federico Zeri

Federico Zeri (Rome, 1921 - Mentana (Rome), 1998) : historien de l'art et critique d’art, spécialiste de la peinture italienne du XIIIe au XIVe s. « Du fait de son attention à la redécouverte des domaines marginaux de la production artistique, on lui doit la récupération philologique et historique d'artistes oubliés, de complexes picturaux dispersés, et …

Giovanni di Lorenzo Larciani

Giovanni di Lorenzo ou Giovanni di Lorenzo Larciani ou encore Giovanni Larciani (Florence, 1484 – 1527) : peintre. Initialement identifié par Federico Zeri [1]Federico Zeri, « Eccentrici Fiorentini. I. Il pittore dei paesaggi Kress nella National Gallery di Washington », dans Bollettino d’Arte, XLVII, Fascicolo II-III (aprile-settembre), 1962, pp. 216-236. sous le pseudonyme de ‘Maître des …

Notes

Notes
1 Federico Zeri, « Eccentrici Fiorentini. I. Il pittore dei paesaggi Kress nella National Gallery di Washington », dans Bollettino d’Arte, XLVII, Fascicolo II-III (aprile-settembre), 1962, pp. 216-236.

Ventura Salimbeni

Alessandro Salimbeni, dit Ventura Salimbeni, également connu sous le nom de Cavaliere Bevilacqua (Sienne, 1568 – 1613) : peintre et graveur, brièvement formé dans l’atelier de son père Arcangelo avant de se rendre à Rome. Dans sa jeunesse, après une expérience lombarde, Ventura se rend à Rome où il demeure de 1588 à 1593. C’est ici qu’il entre …

Marco Pino, « Sacra Famiglia con San Giovannino »

Marco Pino Sacra Famiglia con San Giovannino (Sainte Famille avec saint Jean enfant), 1532. Huile sur panneau, diam. : 59,5 cm (sans le cadre). Inscriptions : / Provenance : ancien cataletto ((Le cataletto était une sorte de civière prévue pour transporter les morts depuis l’église jusqu'au cimetière. Ces civières comportaient, à chacune de leurs deux …

Rutilio Manetti, « San Pietro in lacrime »

Rutilio Manetti (Sienne, 1571 – 1639) San Pietro in lacrime (Saint Pierre pleurant), v. 1636. Huile sur toile, 120 x 98 cm. Provenance : Sienne, Museo di San Donato, collection du Monte dei Paschi. Rutilio Manetti représente saint Pierre dans une attitude assez inhabituelle dans l’iconographie du saint : isolé, projeté vers l’avant sur un …

Francesco Nenci

Francesco Nenci (Anghiari, 1781 - Sienne, 1850) : peintre, essentiellement connu pour ses peintures sur des thèmes historiques et religieux. En octobre 1827, grâce aux bons offices du prince Neri Corsini, il est nommé directeur de l'Institut des Beaux-arts de Sienne, poste qu'il occupe - malgré le désir constant de retourner à Florence - jusqu'à …

‘Il Brescianino’, « Santa Maria Maddalena »

Andrea Piccinelli, detto ‘Andrea del Brescianino’ (documenté à Sienne et à Florence de 1506 à 1525) Santa Maria Maddalena (Sainte Marie Madeleine) Huile sur panneau, 77,5 x 63 cm. Inscriptions : / Provenance : acquis par le Monte dei Paschi en 1982. Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo di San Donato, Collezione del Monte dei Paschi di …

TROISIÈME SALLE

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Bernardino Mei, Il CiarlatanoRutilio Manetti, Elia che resuscita il bambino della vedovaRutilio Manetti, …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Ignoto senese, « I Santi Sebastiano e Antonio da Padova »

Ignoto senese (Giovanni di Lorenzo [?]) [1]Giovanni di Lorenzo ou Giovanni di Lorenzo Larciani (Florence, 1484 – 1527). I Santi Sebastiano e Antonio da Padova (Les saints Sébastien et Antoine de Padoue), v 1530-1540. Fresques détachées, 185 x 64 cm (chaque panneau) ((Les pilastres, chapiteaux et architraves de stuc sont l’œuvre d’un stucateur inconnu. L’ensemble …

Notes

Notes
1 Giovanni di Lorenzo ou Giovanni di Lorenzo Larciani (Florence, 1484 – 1527).

Bernardino Mei, « Antioco e Stratonice »

Bernardino Mei (Sienne, 1612 – Rome, 1676) Antioco e Stratonice (Antiochus et Stratonice) Huile sur toile, 204 x 294 cm. Provenance : Acquis par le Monte dei Paschi en 1978. Sienne, Palazzo Salimbeni, collezione Monte dei Paschi di Sienna.  Le sujet de cette scène est tiré de la Vie de Démétrios ((Démétrios Ier Poliorcète, le « Preneur de villes » …

SECONDE SALLE

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Giuseppe Zocchi, Veduta notturna della piazza del campo con fiaccolata e corteo per la …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

PREMIÈRE SALLE

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : ‘Il Brescianino’, Santa Maria MaddalenaDomenico Beccafumi, Santa LuciaMarco Pino, Sacra Famiglia con San …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Domenico di Niccolò dei Cori, « Gesù Bambino benedicente »

Domenico di Niccolò dei Cori (Sienne, documenté de 1382 à 1450) Gesù Bambino benedicente (L’Enfant-Jésus bénissant), milieu de la seconde décennie du Quattrocento. Bois sculpté polychrome, h. : 48 cm. Inscriptions : / Provenance : Colletion privée, acquis par le Monte dei Paschi di Siena en 2002. Sienne, Palazzo Salimbeni, collezione Monte dei Paschi di Sienna. 

Domenico di Niccolò dei Cori, « San Francesco »

Domenico di Niccolò dei Cori (Sienne, documenté de 1382 à 1450) San Francesco (Saint François), Bois sculpté polychrome, h. 89,5 cm. Inscriptions : / Provenance : Collection privée, acquis par le Monte dei Paschi en 1987. Sienne, Palazzo Salimbeni, collezione Monte dei Paschi di Sienna.  D’après Gabriele Fattorini, « Una santa Chiara smarrita di Domenico di …

SALLE ATTENANTE À LA SALLE D’ATTENTE

Les œuvres exposées sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Domenico Manetti, La Carità RomanaBernardino Tolomei, Artemisia beve acqua mista alle ceneri …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

SALLE D’ATTENTE

Les œuvres exposées sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Salle d’attente 1Salle d’attente 2

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

ESCALIER DE PIERLUIGI SPADOLINI

Les travaux de restauration conduits par l'architecte Pierluigi Spadolini prévoyait la préservation dans son intégralité de la valeur historique des anciennes structures de la Rocca Salimbeni. La tour Salimbeni, puissante construction de pierre qui était aupavant le point d'appui des différentes zones, peut maintenant être admirée grâce au grand espace qui a été récupéré en …

SALLE D’ARMES (ARCHIVES)

Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Cennino Cennini, Madonna col Bambino, coro di serafini e di cherubiniDomenico Manetti, Ulisse …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Tino di Camaino, « Madonna col Bambino e i Santi Caterina d’Alessandria e Giovanni Battista »

Tino di Camaino (Sienne, vers 1280 – Naples, vers 1337) Madonna col Bambino e i Santi Caterina d’Alessandria e Giovanni Battista (Vierge à l’Enfant et les saints Catherine d’Alexandrie et Jean Baptiste), troisième décennie du XIVe s. Marbre, 55 x 65 cm. Inscriptions : / Provenance : ancienne Collection Borletti, Milan. Sienne, Palazzo Salimbeni, Collection …

Domenico Beccafumi, « Santa Lucia »

Domenico Beccafumi (Valdibiena [Montaperti], entre 1484 et 1486 – Sienne, 1551) Santa Lucia (Sainte Lucie), Huile sur panneau, x cm. Inscriptions : / Provenance : acquis par le Monte dei Paschi en . Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo di San Donato, Collezione del Monte dei Paschi di Sienna. 

Giovanni di Paolo, « Madonna dell’Umiltà, detta Madonna dei ’Vetturini’ »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1393 et 1398 – 1482) Madonna dell’Umiltà, detta Madonna dei ’Vetturini’ (Vierge de l’Humilité, dite Madone des ‘Vetturini’) Tempéra et or sur panneau, 85 x 56,5 cm. Inscriptions : (dans l’auréole de la Vierge) : « AVE MA[RIA] GRATIA PLENA » [1]Salut, Marie pleine de Grâce ». (dans l’auréole du Christ) : « IESUS XPO » ((« Jésus …

Notes

Notes
1 Salut, Marie pleine de Grâce ».

Sano di Pietro, « Compianto sul Cristo morto con la Madonna, San Francesco, Sant’Antonio da Padova e due Angeli »

Sano di Pietro (Sienne, vers 1410 – 1481) Compianto sul Cristo morto con la Madonna, San Francesco, Sant’Antonio da Padova e due Angeli (Lamentation sur le Christ mort avec la Vierge, saint François, saint Antoine de Padoue et deux anges) Tempéra sur panneau, 108,5 x 115,5 cm. Inscriptions : (en bas du panneau) : « OPUS SANI PETRI …

’Maestro dell’Osservanza’ (Sano di Pietro), « Lamento della Vergine sul Cristo deposto, il donatore Peter Volckamer, San Sinibaldo (Sinibaldus) »

’Maestro dell'Osservanza’ (Sano di Pietro) Lamento della Vergine sul Cristo deposto, il donatore Peter Volckamer, San Sinibaldo [Sinibaldus] (Lamentation de la Vierge sur le Christ déposé, le donateur Peter Vockamer, saint Sinibald), v. 1432. Tempéra sur panneau, 101 x 71 cm. Inscriptions : / Provenance : Collection privée, acquis par la Monte dei Paschi en …

‘Il Sassetta’, « Sant’Antonio Abate »

Stefano di Giovanni, dit ‘Il Sassetta’ (Sienne ou Cortone, 1392 ? – 1450 ou 1451 Sant'Antonio Abate (Saint Antoine Abbé) Tempéra et or sur panneau, 135 x 47,8 cm. Inscriptions : / Provenance : Collection privée florentine, acquis par le Monte dei Paschi en 1979. Sienne, Palazzo Salimbeni, collezione Monte dei Paschi di Sienna.  Circulum precatorium

‘Maestro di Panzano’, « La Madonna in trono che allata il Bambino fra i Santi Lucia, Paolo, Caterina e Pietro » ; nei cuspidi laterali, « San Cristoforo e Sant’Antonio Abate » ; nella cuspide centrale, la « Trinità » ; nelle cuspidi laterali, l’ « Angelo Annunciante » e la « Vergine Annunziata » ; in alto, entro due tondi, il « Profeta Geremia » e il « Profeta Daniele » ; nella predellina, il « Cristo Passo fra i quattro Evangelisti »

‘Maestro di Panzano’ (actif à Sienne au cours de la seconde moitié du XIVe s.) La Madonna in trono che allata il Bambino fra i Santi Lucia, Paolo, Caterina e Pietro ; nei cuspidi laterali, San Cristoforo e Sant’Antonio Abate ; nella cuspide centrale, la Trinità ; nelle cuspidi laterali, l’Angelo Annunciante e la Vergine …

Pietro Lorenzetti, « Crocifissione, con la Madonna, la Maddalena e San Giovanni Evangelista dolenti ; Vergine Annunziata, San Paolo e San Pietro, San Giovanni Evangelista (?) e committente »

Pietro Lorenzetti (Sienne, actif de 1306 à 1344) Crocifissione, con la Madonna, la Maddalena e San Giovanni Evangelista dolenti ; Vergine Annunziata, San Paolo e San Pietro, San Giovanni Evangelista (?) e committente (Crucifixion, avec la Madone, la Madeleine et saint Jean l’Évangéliste dolents ; La Vierge de l’Annonciation, saint Paul et saint Pierre, Jean …

Leopoldo Maccari

Leopoldo Maccari (XIXe s.) : sculpteur, il est essentiellement reconnu pour la rénovation d'ouvrages anciens faisant partie du pavement intérieur de la cathédrale Santa Maria Assunta de Sienne.

Alberto Aringhieri

Alberto Aringhieri : chevalier de Jérusalem et personnage doté d’une vaste culture, il fut recteur de l’Œuvre de la cathédrale entre 1481 et 1488, puis appelé une nouvelle fois à en assurer les charges en 1515.

Taddeo di Bartolo, « Giudizio di Salomone »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Giudizio di Salomone (Jugement de Salomon), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite …

Taddeo di Bartolo, « David sconfigge Golia »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) David sconfigge Golia (David est victorieux de Goliath), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle …

Taddeo di Bartolo, « Mosé riceve le tavole della legge »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Mosé riceve le tavole della legge (Moïse reçoit les Tables de la Loi), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église …

Taddeo di Bartolo, « Giuseppe e la moglie du Putifarre »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Giuseppe e la moglie du Putifarre (Joseph et la femme de Putiphar), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane …

Taddeo di Bartolo, « Isacco affida la primogenitura a Giaccobe scambiato per Esaù »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Isacco affida la primogenitura a Giaccobe scambiato per Esaù (Isaac donne le droit d'aînesse à Jacob qu'il confond avec Esaü), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria …

Taddeo di Bartolo, « Sacrificio di Isacco »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Sacrificio di Isacco (Sacrifice d'Isaac), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite au …

Taddeo di Bartolo, « Fine del diluvio »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Fine del diluvio (Fin du déluge), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite …

Taddeo di Bartolo, « Dio chiede a Noè di costruire l’arca »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Dio chiede a Noè di costruire l'arca (Dieu demande à Noé de construire l'arche), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est …

Taddeo di Bartolo, « Caino uccide Abele »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Caino uccide Abele (Caïn tue Abel), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite …

Taddeo di Bartolo, « Offerte di Abele e Caino »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Offerte di Abele e Caino, détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite au …

Taddeo di Bartolo, « Cacciata di Adamo ed Eva »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Cacciata di Adamo ed Eva (Adam et Ève chassés du Paradis), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui …

Taddeo di Bartolo, « Creazione di Adamo »

Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 – 1422) Creazione di Adamo (Création d'Adam), détail d'un compartiment de la prédelle du Triptyque de la Vierge de l’Assomption, 1401 (daté). Tempéra et or sur panneau, cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve di Santa Maria ((La Pieve di Santa Maria est l'église romane qui a précédé l'actuelle cathédrale construite au …

Hermès Trismégiste

Hermès Trismégiste ((Le grec Trismégistos signifie littéralement : « trois fois le plus grand ». En 1476, Marcile Ficin, qui venait de traduire du grec en latin le Corpus Hermeticum (recueil de traités mystico-philosophiques en grec, datant de la période hellénistique attribué depuis l'Antiquité au mythique Hermès Trismégiste) écrit dans l’Argumentum (Argument pour la théologie platonicienne, 1476) : « Ils appelèrent Trismégiste trois …

Anonimo, « Iscrizione iniziale »

Auteur anonyme Iscrizione iniziale (Inscription initiale) : « CASTISSIMVM VIRGINIS TEMPLVM CASTE MEMENTO INGREDI » [1]« Souviens-toi d’entrer chastement dans le très chaste temple de la Vierge ». Marbre. Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta, pavement. « Souviens-toi d’entrer chastement dans le très chaste temple de la Vierge », dit au visiteur l'inscription qui barre le seuil …

Notes

Notes
1 « Souviens-toi d’entrer chastement dans le très chaste temple de la Vierge ».

Mario Ascheri

Mario Ascheri (né à Vintimille en 1944) : professeur d’histoire du droit à l’université de Rome et à celle de Sienne. Il est l’auteur, notamment, des deux plus récentes synthèses de l’histoire siennoise (voir Bibliographie).

Antilla

Antilla ou Antilia (IVe siècle) : jeune et légendaire vierge martyre, morte décapitée. Patronne de Montepulciano. Elle est confondue avec Eudoxie, fille de l’empereur Théodose et de Galla Augusta, et sœur de l’empereur Arcadius. Elle aurait été possédée par le démon et exorcisée par saint Donato. Iconographie Antilla est représentée sous les traits d’une jeune …

Statuto

Au Moyen Âge et à la Renaissance, le statuto (statut) était l'ensemble organique des normes législatives et coutumières qui constituaient l'ordre juridique d'une commune, d'une corporation ou d'un autre organisme, y compris privé. Les statuts communaux recueillaient, outre les usages locaux, les résolutions de l'assemblée générale (le statut au sens strict) et la brevia, assermentée …

Totila

Totila, dit l’« Immortel » (Trévise, … - Urbino, 552) : roi ostrogoth d’Italie entre 541 et 552, devenu symbole, avec d’autres (notamment Attila) de la barbarie, en même temps que figure littéraire.

Opera del Duomo di Siena

« Avec une activité documentée depuis 1180, l’Opera della Metropolitana di Siena est l'une des plus anciennes institutions italiennes et européennes. Dès le milieu du XIIIe siècle, l'Opera apparaît déjà bien défini sur le plan institutionnel puisqu'il dispose d'une structure bureaucratique autonome, d'un patrimoine immobilier conséquent et d'un bureau administratif. Au sommet de l'administration était prévu …

Antonio Paolucci

Antonio Paolucci (Rimini, 1939) : historien de l'art, directeur des musées du Vatican jusqu'en décembre 2016. Il a également été ministre de la Culture et surintendant des musées d'Etat de Florence. 

Sassetta, « Madonna delle ciliegie »

Stefano di Giovanni, detto ‘Il Sassetta’ (Cortone, 1400 - Sienne 1450) Madonna delle ciliegie (Madone dite  « aux cerises »), v. 1435, Tempéra et or sur panneau, 96,4 x 79,5 cm. Provenance : Collection du cardinal Antonio Casini. Grosseto, Museo Archeologico e d’Arte della Maremma - Museo d’Arte Sacra della Diocesi. La Madone de Grosseto, œuvre de …

Masaccio, « Madonna col Bambino, detta ‘del Solletico’ »

Tommaso di ser Giovanni di Mone di Andreuccio, dit ’Masaccio’ (San Giovanni Valdarno, 1401 - Rome, 1428) Madonna col Bambino, detta del ‘Solletico’ (Vierge à l’Enfant, dite du ‘chatouillis’, v. 1426-1427. Tempéra et or sur panneau, 24,5 x 18,2 cm. Provenance : Inconnue. ((Non mentionnée dans le testament du cardinal Casini, l'œuvre est réapparue à …

Antonio Casini

Antonio Casini (Sienne, v. 1378 - Florence, 1439) : théologien et humaniste, cardinal, et archevêque de Sienne entre 1409 et 1427. Au cours de sa brillante carrière, l’homme fut également le commanditaire d’œuvres raffinées, « décidément attiré par les plus récentes innovations artistiques qui, entre la seconde et la troisième décennie du Quattrocento, eut à son …

Giovanni di Turino

Giovanni di Turino, ou Turini (Sienne, documenté de 1416 à 1455) : orfèvre et sculpteur. Fils de l’orfèvre Turino di Sano, il hérite avec son frère de l’atelier paternel en 1427. travaillant exclusivement à Sienne, il compte parmi les auteurs des fonts baptismaux du Baptistère de la ville. Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois Nascità del Battista. Sienne, Baptistère …

Conventions épigraphiques

Tableau des principales conventions épigraphiques [1]D’après la base P.E.T.R.A.E (Programme d’Enregistrement, Traitement et Reconnaissance Automatique en Épigraphie), système d’enregistrement des inscriptions latines et grecques mis au point à l’Institut Ausonius (Université Bordeaux-Montaigne). [αβγ]Restitution de lettres disparuesα(βγ)Résolution d'abréviation〚 〛Érasure(αβγ)Lettres ligaturées<αβγ>Inclusion de lettres qui n'étaient pas présentes dans la pierre{αβγ}Suppression de lettres gravées par erreur[...]Lacune non restituable de …

Notes

Notes
1 D’après la base P.E.T.R.A.E (Programme d’Enregistrement, Traitement et Reconnaissance Automatique en Épigraphie), système d’enregistrement des inscriptions latines et grecques mis au point à l’Institut Ausonius (Université Bordeaux-Montaigne).

Donatello, « Lastra tombale di Giovanni Pecci »

Donatello (Florence, vers 1386 – 1466) Lastra sepolcrale di Giovanni Pecci (Plaque sépulcrale de Giovanni Pecci), v. 1448-1450. ((Francesco Caglioti, « Novità di Vecchietta, di Antonio Federighi e di Matteo di Giovanni », dans Max Seidel (sous la direction de), Da Jacopo della Quercia a Donatello. Les arti a Siena nel primo Rinascimento (Catalogue d’exposition). Milano, Motta Editore, 2010, p. …

Benedetto Antelami, « Deposizione dalla Croce »

Benedetto Antelami (Lieu de naissance et de mort inconnus – actif entre la seconde moitié du XIIe et les premières décennies du XIIIe siècle)  Deposizione dalla Croce (Descente de croix), 1178. [1]La date est mentionnée dans l’inscription par laquelle Antelami signe son œuvre. Marbre blanc de Carrare, bas-relief, 110 x 230 cm. Inscriptions : (sous la frise qui court …

Notes

Notes
1 La date est mentionnée dans l’inscription par laquelle Antelami signe son œuvre.

Benedetto Antelami

Benedetto Antelami (Lieu de naissance inconnu - actif entre la seconde moitié du XIIe et les premières décennies du XIIIe siècle) : architecte et un sculpteur. Probablement ultime grand sculpteur roman italien, il contribua également, avant même Nicola et Giovanni Pisano, à la diffusion de la culture gothique, que sa forte personnalité sut adapter à la sensibilité classique de l’Italie. Son activité semble …

Tommaso Redi

Tommaso di Bartolomeo Redi (Sienne, 1602 - 1657) : sculpteur sur marbre, bois et bronze, ainsi qu’architecte ((Voir I. Bichi Ruspoli, Scalpellini, stuccatori e intagliatori in legno. Scultura decorativa a Siena fra tardo manierismo e barocco, tesi di dottorato, Università degli Studi di Siena, 2012, p. 45, signalé par Valentina Manganaro, « Redi, Tommaso di …

Littifredi Corbizi

Littifredi Corbizi, ou Litti Corbizzi (Florence, 1465 – Sienne, 1520) : miniaturiste. Œuvres visibles à Sienne et dans le pays siennois Miniatures du codex Officia B. Mariae Virginis et defunctorum. Sienne, Biblioteca comunale a Fontebranda.Miniature d’un antiphonaire (Natività della Vergine, 1492-93, fig. ci-dessous). Sienne, Spedale degli Innocenti. This work is licensed under a Creative Commons Attribution …

Masaccio

Tommaso di ser Giovanni di Mone di Andreuccio, dit ’Masaccio’ (Castel San Giovanni, aujourd’hui San Giovanni Valdarno, 1401 - Rome, avant le 18 novembre 1429 ((La date est attestée par une note de bas de page du cadastre florentin (Daniela Parenti, « Nuovi studi sulla tecnica di Masolino e Masaccio », dans Arte cristiana, XCI, n. 815, marzo-aprile …

Cappella Piccolomini nel Duomo di Siena

La Chapelle Piccolomini (Cathédrale de Sienne) Située dans le collatéral gauche de la Cathédrale de Sienne dont elle occupe toute la largeur d’une travée, l'imposant monument de marbre blanc de la chapelle Piccolomini, accolée à la paroi, est composée de l’autel proprement dit et d’une architecture en forme d’arc de triomphe dans laquelle ce dernier …

Libreria Piccolomini : sculptures

63. Lorenzo di Mariano detto ‘Il Marina’, Portale in marmo ed edicola in stucco con altorilievi, copia della « Cacciata dal Paradiso terrestre » della Fonte Gaia di Jacopo della Quercia64. Base65. Copia romana da originale ellenistico del III secolo, Tre Grazie

Tambour (arch.)

Le tambour est la structure architectonique de plan circulaire ou polygonal sur laquelle repose la coupole d’un édifice.

Propositura dei Santi Giusto e Clemente, Castelnuovo Berardenga

Propositure des saints Juste et Clément, Castelnuovo Berardenga L'église néoclassique a été conçue par Agostino Fantastici et construite en 1843-1846 sur commande du comte Alessandro Saracini. Croix grecque à abside, elle est précédée d'un pronaos composé de quatre colonnes à chapiteaux ioniques supportant le fronton. Intérieur de l’édifice A l'intérieur : Copia da Correggio (Francesco …

Cappella di San Giovanni (Villa Chigi Saracini), Castelnuovo Berardenga

Chapelle de San Giovanni (Villa Chigi Saracini) Construite autour de 1840, la chapelle fait partie de la villa Chigi Saracini conçue par Agostino Fantastici en 1820-1840, caractérisée par les formes néoclassiques typiques de l'architecte siennois. Les pilastres d'angle soutiennent un tympan et encadrent un faux mur en pierre de taille dans lequel s'ouvre un arc …

Domenico Cafaggi, « Monumento a Bandino e Germanico Bandini »

Domenico Cafaggi (Settignano, 1530 – Siena, 1608) Monumento a Bandino e Germanico Bandini (Monument à Bandino et Germanico Bandini), Marbre. Inscriptions : « I. H. V. XPO REDEMPT. BANDINO SALUSTII BAND. F. TEMPLIS HUJUS DECANO GENERIS NOBILITATE CORPORIS DIGNITATE OMNIUMQ. LIBERAL. ART. SCIENTIA ET ANIMI BONIS CIVITATE FACILE PRIMO OMNIB. CARO AB VENERAB. QUI EO IPSO MENSE QUO DOCTORAT. IN …

Giovanni di Cecco, « Madonna col Bambino »

Giovanni di Cecco (principalement actif dans la région de Sienne au XIVe s.) Madonna col Bambino (Vierge à l’Enfant), 1371. Marbre. Provenance : autel de Saint Thomas d’Aquin (Tommaso d'Aquino) et auparavant, celui de Saint Jacques l'Intercis (Jacopo Interciso ((Jacques l'Intercis : martyr persan du IVe-Ve s, condamné pour sa foi à subir un supplice dont …

Pietro Torrigiani, « San Francesco d’Assisi »

Pietro Torrigiani (Florence, 1472 - Séville [Espagne], 1528) San Francesco d’Assisi (Saint François d’Assise), v. 1501  - 1504. Marbre Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta, Chapelle Piccolomini. Pietro Torrigiani ((Pietro Torrigiani ou Torrigiano (Florence, 1472 - Séville [Espagne], 1528), sculpteur florentin, principalement actif à Rome (1492-1506), dans d’autres villes italiennes ainsi que dans le …

Michelangelo, « I santi Pietro, Paolo, Agostino, Gregorio »

1 2 3 4 Michelangelo Buonarotti (Caprese, 1475 – Rome, 1564) I santi Pietro, Paolo, Agostino, Gregorio (Les saints Pierre, Paul, Augustin, Grégoire), 1501-1504. Marbre blanc de Carrare, h. : 124 cm (Pierre) ; 127 cm (Paul) ; 134 cm (Augustin [1]Initialement, la statut représentait saint Pie (san Pio).) ; 136 cm (Grégoire) Provenance : …

Notes

Notes
1 Initialement, la statut représentait saint Pie (san Pio).

Timoteo

Timothée, que Paul appelle son « vrai fils dans la foi » [1]2 Ti 1, 2., est né en Asie Mineure. Converti durant le premier voyage de l’apôtre, il fut choisi par lui comme compagnon missionnaire pour le second. Timothée a été qualifié par Paul d’« ange de l’église d’Éphèse » ((« Angelo Ephesi ecclesiæ » (Révélations 2, …

Notes

Notes
1 2 Ti 1, 2.

Nicola Pisano, « Tetramorfo »

Nicola Pisano Tetramorfo (Tétramorphe), Marbre, Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta. La figure du tétramorphe est obtenue en associant l’ange (attribut symbolique de l’apôtre Matthieu) placé au premier plan, au taureau (attribut de Luc), situé à gauche, et au lion (attribut de Marc), à droite, tous trois accompagnés de l’aigle (attribut …

Ambon

En architecture, un ambon est une « sorte de chaire ou tribune, ordinairement en pierre ou en marbre, placée à l’entrée du chœur des basiliques chrétiennes et des cathédrales et à laquelle on accède par des marches pour y faire certaines lectures publiques ou liturgiques, notamment l’épître et l’évangile, ainsi que la prédication ((Portail lexical …

Nicola Pisano, « Crocifissione »

Nicola Pisano (env. 1210 – av. 1284) Crocifissione (Crucifixion), 1265-1268. Marbre, compartiment de la chaire de la Cathédrale.  Provenance : In situ.  Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta. Autour du corps du Christ, les bras levés avec impétuosité, s'étend un espace presque vide qui, l'isolant, l'encadre et le renforce. Il n'est pas placé au centre de la …

Hallenkirche

Hallenkirche (église-halle) : type d’église fréquent à l’époque gothique tardive, en particulier dans les pays germaniques, dans lequel les bas-côtés ont la même hauteur et, le plus souvent, la même largueur que le vaisseau central. Les trois vaisseaux communiquent entre eux sur toute cette hauteur. En l’absence de claire-voie, le vaisseau central est éclairé indirectement …

Tabernacle eucharistique

« Ouvrage de bois, de métal, de marbre ou d'orfèvrerie en forme d'armoire fermant à clef, généralement fixé au centre de l'autel dans une église ou une chapelle, où sont conservées les hosties consacrées [1]Définition du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales.), portail créé en 2005 par le CNRS. » contenues dans un ciboire. Le …

Notes

Notes
1 Définition du CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales.), portail créé en 2005 par le CNRS.

Giovanni di Stefano e bottega, « I santi Caterina da Siena, Bernardino da Siena, Vittore, Ansano, Savino, Crescenzio »

Giovanni di Stefano (Sienne, 1444 – v. 1511) e bottega [1]Bottega : atelier I santi Caterina da Siena, Bernardino da Siena, Vittore, Ansano, Savino, Crescenzio (Les saints Catherine de Sienne, Bernardin de Sienne, Victor, Ansano, Savino, Crescenzio) Stuc doré. Inscriptions : (sous les statues, les noms des saints) : « S. CATHERINA » ; « S. BERNARDINO » ; « S. VICTOR » …

Notes

Notes
1 Bottega : atelier

Lorenzo di Pietro detto ‘Il Vecchietta’, « Modello per il tabernacolo bronzeo del Duomo di Siena »

Lorenzo Vecchietta, « Modèle pour le tabernacle en bronze de la Cathédrale de Sienne), 1467. Sienne, Pinacoteca Nazionale. Lorenzo Vecchietta, « Tabernacle eucharistique du maître-autel », 1472. Sienne, maître-autel de la Cathédrale. Lorenzo di Pietro detto ‘Il Vecchietta’ Modello per il tabernacolo bronzeo del Duomo di Siena (Modèle pour le tabernacle en bronze de la Cathédrale de Sienne), 1467. …

Pittori diversi, « Profeti et patriarchi »

Pittori diversi (Divers peintres) Profeti e patriarchi (Prophètes et patriarches), v. 1482 [1]1482 : date d’un paiement versé à Benvenuto di Giovanni, l’un des peintres chargés de la réalisation de l’ensemble. . Fresque. Inscriptions : (sur les rouleaux de parchemin, noms des prophètes et patriarches) : «  Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa …

Notes

Notes
1 1482 : date d’un paiement versé à Benvenuto di Giovanni, l’un des peintres chargés de la réalisation de l’ensemble.

Amos Cassioli, « Provenzano Salvani nel Campo di Siena in atto di raccogliere elemosine per trar l’amico suo di pena »

Amos Cassioli (Asciano, 1832 - Florence, 1891) Provenzano Salvani nel Campo di Siena in atto di raccogliere elemosine per trar l’amico suo di pena (Provenzano Salvani sur le Campo de Sienne, en train de recueillir des aumônes pour soustraire son ami à la peine de mort), 1873. Huile sur toile, 509 x 334 cm. Inscriptions …

Provenzano Salvani

Provenzano ou Provenzan Salvani (Sienne, v. 1220 - Colle di Val d’Elsa, 1269) : chef siennois, vainqueur à la Bataille de Montaperti contre les Florentins (1260), et tué à la Bataille de Colle (1269).

Tino di Camaiano, « Monumento del cardinale Riccardo Petroni »

Tino di Camaiano (Sienne, vers 1280 – Naples, vers 1337) Monumento del cardinale Riccardo Petroni (Monument funèbre du cardinal Riccardo Petroni), v. 1317-1318. Marbre. Inscriptions : (placées à côté de la tombe) : « Monumentum hoc / Cardinalis petroni / illustris litherarum cultoris / Quod Tinus filius Camaini sculpsit / tertio iam proinde amotum / ob …

Ulisse De Matteis, « I dodici Apostoli »

Ulisse De Matteis (Florence, 1827 ? - 1910) I dodici Apostoli (Les douze Apôtres), Vitrail Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta. Ulisse De Matteis ((Ulisse De Matteis (1827?-1910). En 1859, à Florence, De Matteis à fondé avec Natale Bruschi une entreprise de verriers destinée à devenir l’une des plus importantes du secteur entre …

Salomon

Salomon, représenté beaucoup moins souvent que David, son père, montre des inscriptions tirées de différents livres : Ecclésiaste, Proverbes, Livre de la Sagesse ou Cantique des Cantiques. De nombreuses citations mentionnées une seule fois sont difficiles à rattacher à un thème précis. On remarque cependant des citations correspondant au thème de l’Eucharistie, sur les œuvres mentionnées …

Heures canoniales

Traditionnellement, la journée monastique, rythmée par les prières qui doivent être dites au même moment par l’ensemble des moines de la communauté, comporte sept heures dites « canoniales », tandis que la nuit n’en comporte qu’une. À l’origine, les prières dite le jour étaient au nombre de six. Avec François d’Assise, associée à un thème de méditation, …

Pastorino Pastorini

Pastorino Pastorini ou Pastorino Pastorini da Siena (Castelnuovo Berardenga, v. 1508 – Florence, 1592) : peintre et maître verrier formé à Arezzo avec Guillaume de Marcillat ((Guillaume de Marcillat, appelé Guglielmo di Pietro de Marcillat ou Guglielmo da Marsiglia en Italie (La Châtre [Indre], v. 1470 - Arezzo, 1529) : peintre célèbre pour ses vitraux historiés. Il a réalisé des vitraux pour …

Fra Giovanni da Verona, « Tarsie lignee del coro »

Fra Giovanni da Verona (v. 1457 – 1525) Tarsie lignee del coro (Marqueteries des stalles du chœur), 1503-1505. Marqueterie de bois. Provenance : Abbazia di Monteoliveto Maggiore. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta. L’ensemble de trente-huit stalles marquetées par Fra Giovanni da Verona provient de l’abbaye de Monteoliveto Maggiore d’où elles ont été transférées dans …

Maresciallo di Santa Chiesa Romana e custode del Conclave.

Le titre de Maresciallo di Santa Chiesa Romana était donné à un haut dignitaire pontifical laïc, lequel possédait la charge de gardien du Conclave, qui consistait à veiller à la clôture du Collège des Cardinaux réunis en Conclave et d’en assurer la garde et la défense. C’est le Maréchal qui fermait la porte d’accès au …

Pastorino Pastorini, « Ultima Cena »

Pastorino Pastorini (Castelnuovo Berardenga, v. 1508 - Florence, 1592) Ultima Cena (La Cène), 1549. Verres colorés, plomb, matériaux composites (rose fermant l’oculiste de la contre-façade), diam. : Provenance : In situ. Sienne, Cathédrale de Santa Maria Assunta. Réalisée sur un projet probable de Perin del Vaga ((Pietro Buonaccorsi, dit Perin del Vaga (Florence, 1501 – …